Bruno Nestor Azerot très applaudi à l'Assemblée nationale

Bruno Nestor Azerot
© AN

Le député de Martinique a déclenché des applaudissements nourris en rappelant à l'Assemblée nationale le soutien et la "fraternité" des Outre-mer envers la nation endeuillée.

Maïté Koda
Publié le , mis à jour le

C'est en tant que "représentant de l'Outre-mer" que le député Bruno Nestor-Azerot a pris la parole à l'Assemblée nationale aujourd'hui. La séance a été rythmée par des questions tournant autour de la sécurité, de la défense européenne et de l'Etat d'urgence.
 
Le député de Martinique a lui aussi tenu à s'exprimer sur les attentats. "Nous voulons dire à la Nation française toute entière notre sympathie pour les victimes des terroristes et notre fierté devant le travail des forces de l'ordre", a-t-il entonné.
"Et vous savez que l'Outre-mer a déjà payé le prix du sang avec le sacrifice de la policière Clarissa Jean-philippe assassinée en janvier dernier" a-t-il déclaré, faisant référence à la policière martiniquaise assasinée à Montrouge par Amedy Coulibaly
 

"Parfois l'Outre-mer réclame plus de fraternité. Aujourd'hui cette fraternité c'est nous qui vous l'offrons" 


"Nous devons être là pour relever le défi du monde libre que nous incarnons. (…) Je veux vous exprimer la solidarité de la nation et notamment des Outre-mer poursuit-il sous une vague d'applaudissements.

"Parfois l'Outre-mer réclame plus de fraternité. Aujourd'hui cette fraternité c'est nous qui vous l'offrons en vous soutenant dans vos effort et votre lutte dans cette épreuve qui est la notre", a-t-il poursuivi, avant de conclure son intervention par quelques mots en créole martiniquais: "Sé an lanmen ka lavé lot , c'est-à-dire, une main ne peut se laver seule". "C'est ensemble que nous vaincrons, c'est unis que nous devons être!". Une intervention que le député, pressé par le temps a eu du mal à terminer mais qui a déclenché de vifs applaudissements dans l'Assemblée et des réactions enthousiastes sur Twitter.