Guyane: Christiane Taubira sur la liste Walwari pour l'élection à la collectivité unique

Christiane Taubira
© guyane 1ère | La garde des Sceaux invitée du journal le 2 novembre

La garde des Sceaux Christiane Taubira est présente sur la liste Walwari/Guyane Écologie pour l'élection à la collectivité unique de Guyane (CTG) qui verra fusionner Région et Département. Mais elle n'apparait qu'en 11ème position sur la liste, rendant son élection quasiment impossible. 

La1ere.fr avec AFP Publié le , mis à jour le

S'agit-il d'un position de repli éventuel, ou d'une présence simplement symbolique ? La ministre guyanaise est bien présente pour le scrutin des 6 et 13 décembre, mais elle apparaît seulement en 11ème position sur la liste, ce qui rend quasiment impossible son élection au sein de la nouvelle collectivité de Guyane en décembre (6 et 13 décembre). Douze sièges  sont attribués pour Cayenne.
 

Alliances et soutiens

Ce scrutin verra s'opposer neuf listes de candidats selon la publication officielle mise en ligne sur le site du ministère de l'intérieur mardi soir dont celle notamment conduite par l'actuel président de Région Rodolphe Alexandre (divers gauche) à la tête de la section de Cayenne et dont la liste est formée de colistiers de droite comme de gauche ou encore celle conduite par son homologue du Département Alain Tien-Liong (divers gauche) soutenu par l'ex-ministre de Jacques Chirac, Léon Bertrand, en proie à des démêlés judiciaires. 
 
Sans oublier la liste conduite par l'actuelle députée Chantal Berthelot, soutenue par le Parti socialiste guyanais (PSG), première force locale de gauche. 
 

Une présence qui a un sens ?

"La présence de Christiane (Taubira) n'est pas que symbolique. Si elle y est c'est qu'elle porte ce parti, c'est son bébé", explique Line Létard, enseignante en anglais de 42 ans avant d'ajouter :
"nous sommes très fiers de la présence de Christiane sur notre liste. Elle est dans la logique d'une transmission entre les générations, elle est là pour nous accompagner".
 







"Cela va rassurer les gens"

Walwari (éventail dans une langue amérindienne) est le mouvement politique que Christiane Taubira avait cofondé au début des années 90 avec son mari Roland Delannon dont elle est depuis divorcée. "Savoir que Christiane est là, c'est déjà énorme, c'est un choix qu'elle a pesé car elle ne fait jamais ce qu'elle n'a pas décidé. Cela va rassurer les gens qui étaient un peu déçus de ne pas la voir tête de liste dans la campagne. Dans le cadre de cette collectivité unique, elle sera aussi un relais au sein du gouvernement ne serait-ce que sur la question du transfert du foncier de l'État aux collectivités
de Guyane, adossé à un projet économique" a poursuivi Line Létard qui, pour sa part, fut jusqu'en 2014 adjointe à la mairie de Kourou de l'ex-sénateur-maire Jean-Etienne Antoinette.
 
 Pour ce scrutin, chaque liste de candidatures est divisée en huit sections. 51 sièges au total sont à pourvoir.