"Chi-raq" : la violence insensée de Chicago revue par le réalisateur afro-américain Spike Lee

spike lee
© AFP | Le réalisateur américain Spike Lee, en août 2015 à New York.

Le réalisateur Spike Lee, pionnier du cinéma noir-américain, revient sur les écrans en décembre avec "Chi-raq", un long-métrage consacré à la violence qui ravage la ville de Chicago. Un sujet dramatique mais qu’il aborde également avec humour. Bande annonce. 

Philippe Triay
Publié le , mis à jour le

Non, il ne s’agit pas d’un film comique consacré à l’ex-président français Jacques Chirac ! « Chi-raq » est une contraction de « Chicago » et « Iraq ». Parce que le nombre d’homicides à Chicago dépasse actuellement le nombre de soldats des Forces spéciales américaines tués en Iraq. Une autre guerre, particulièrement sanglante, se joue à huis-clos sur le territoire des Etats-Unis. « Il y a urgence », avertit la bande annonce.
 
La majorité des personnes impliquées et victimes de ces tueries sont des Noirs. Particulièrement sensible aux problématiques concernant sa communauté, le réalisateur afro-américain Spike Lee (Do The Right Thing, Malcolm X, etc.) a décidé de s’emparer de cette question cruciale. A sa manière, en mêlant humour et gravité. « Cependant ce film n’est pas une comédie, c’est une satire, et c’est très sérieux » a déclaré le réalisateur dans une interview.
 

No peace, no pussy !

L’intrigue est simple. Un groupe de femmes, excédées par cette violence autodestructrice, principalement masculine, décide d’en finir et de ramener la paix. Pour cela, elles fomentent un plan, élémentaire certes, mais radical : la grève du sexe. Sex strike ! No peace, no pussy ! « Pour s’assurer que ces imbéciles déposent leurs armes ! » Et comme ces dames, qui sont plutôt appétissantes, ont de solides atouts à faire valoir, ça risque fort de marcher. Au-delà de l’anecdote, le film renvoie à la polémique récurrente sur la circulation des armes à feu aux Etats-Unis.   
 
« Chi-raq » rassemble quelques pointures avec qui Spike Lee a déjà travaillé : Wesley Snipes, Samuel Jackson et Angela Bassett entre autres, plus quelques jeunes acteurs prometteurs. Le long métrage sortira le 4 décembre aux Etats-Unis, et sans doute courant 2016 en France.
 

REGARDEZ la bande annonce (en anglais) de « Chi-raq », le nouveau film de Spike Lee