La rue de Tahiti à Paris, si loin de Papeete

ruetahitimontage
©TDB.

Suite de notre visite guidée des rues parisiennes qui portent des noms ultramarins. Située dans le quartier de Picpus dans le 12e arrondissement de la capitale, cette petite rue triste est un lieu de passage entre deux artères fréquentées.

Thomas-Diego Badia
Publié le , mis à jour le

Le long de la ligne 6 du métro parisien, la petite rue de Tahiti passe presque inaperçue des badauds qui descendent le boulevard de Picpus avant de tourner sur le boulevard de Reuilly vers la place Félix Eboué. Une pizzeria délabrée marque l’entrée de la rue de Tahiti, une des plus petites de la capitale. Côté pair, elle compte 6 numéros. Côté impair, 7.
 
Seul le rare ciel bleu entre les immeubles haussmanniens rappellent vaguement les lagons translucides du Fenua. Pas de cocotiers rue de Tahiti, ni de végétation tout court. Peu de personnes empruntent cette rue souvent vide. "A moins d’y habiter", sourit une habitante qui l'assure : "ici, c'est plutôt calme". "C'est un petit quartier. Comme à la campagne, tout le monde se connaît, tout se sait", résume un commerçant.

Cliquez sur les points de couleur pour découvrir les photos de la rue de Tahiti :


La rue de Tahiti a été percée en 1883. "Les immeubles, bâtis sur les plans de l'architecte municipal Bourdeix datent de la même année", détaille Manuel Errera qui tient un blog citoyen sur le quartier Bel-Air Sud.
 

Quand "Taïti" devient "Tahiti"

Seul changement notoire dans l'histoire paisible de cette petite artère : son nom. Lors de son inauguration le 3 juillet 1884, elle prend le nom de Taïti, l'ancienne orthographe de l'île du fait de "sa proximité avec les Pères et religieuses des Sacrés-Cœurs de Picpus, congrégation très active à l'époque en Polynésie française alors à peine annexée par la France. La congrégation était implantée dans le quartier avec une procure (bureau ou magasin)", rappelle Jacques Hillairet dans son Dictionnaire historique des rues de Paris publié en 1960.

Baladez-vous dans la rue de Tahiti grâce à Google Street View : 


Ce n'est qu'en octobre 2011 que le Conseil de Paris adopte l'actualisation du nom. Soit près de 130 ans après que l'orthographe tahitienne de Tahiti soit utilisée dans le français courant. "Dommage pour 'Taïti' ! Ça restait un peu mystérieux. On se disait : c'est peut-être Tahiti, peut-être pas", regrette un habitant du quartier. Toutefois, selon le vœu déposé cette année-là par le groupe EELV, la plaque mentionne aujourd'hui : Rue de Tahiti, anciennement Rue de Taïti.
 
Au coin de la rue, côté rue de Picpus, Yann Levy tient une boutique de brocante. L'homme se souvient du moment où l'ancienne plaque a été retirée. "J'ai demandé aux ouvriers s'ils pouvaient me la laisser et ils ont acceptés. Un collectionneur me l'a ensuite rachetée", raconte-t-il.

Faites glisser le curseur pour découvrir le numéro 3 de la rue de Tahiti en 2015 et en 1931 :
 

Installé depuis des années, il a récupéré par un client une vieille coupure de journal qui témoigne du passé de la rue. On y voit une cave à vin qui occupait jadis tout le rez-de-chaussée du numéro 3. C'était il y a plus de 80 ans. Depuis, la rue n'a pas changé de visage.