L'équipage du Trimaran "Race of water", avec le Guadeloupéen Claude Thélier, récupéré sain et sauf après un chavirage

Naufrage race for water
© Race for water

Grosse frayeur pour l'équipage du trimaran écologique "Race for water". Le bateau a chaviré samedi 12 septembre dans l'océan Indien. Tous les équipiers, dont le Guadeloupéen Claude Thélier sont sains et saufs. 

La1ere.fr avec AFP Publié le , mis à jour le

Les équipiers du trimaran Race for Water, qui a chaviré samedi 12 septembre dans l'océan Indien, sont désormais en sécurité à bord du "Pacific Marlin", un navire de sauvetage basé sur l'archipel de Diego Garcia. Les cinq hommes de l'équipage du multicoque, dont son skipper suisse Stève Ravussin et le Guadeloupéen Claude Thélier, sont "sains et saufs et rejoindront prochainement la terre ferme de (l'archipel des) Chagos", est-il indiqué sur le site internet de l'expédition.
Carte récupération Race for water
© DR


L'équipage de Race for Water est "resté dans des conditions mouvementées à l'intérieur de la coque centrale retournée durant plus de 30 heures", est-il précisé. "Les options de retournement du bateau sont en cours de considération", poursuit le site.

Parti de Palau dans le Pacifique

Race for Water, un trimaran MOD70 de 20 mètres de long, naviguait autour du globe dans le cadre de l'expédition scientifique "Race for Water Odyssey", projet visant à établir un bilan de la pollution des océans par les plastiques. Parti de l'archipel de Palau, dans le Pacifique, le multicoque faisait route en
direction des Chagos lorsqu'il a chaviré samedi à 20h15 GMT, dans des vents de 18 à 20 noeuds, à environ 100 milles (180 km) de l'archipel britannique de Diego Garcia.
 

Réfugié dans la coque centrale

L'équipage s'était réfugié à l'intérieur de la coque centrale pour attendre les secours, alertés par l'équipe à terre. Outre Ravussin, un skipper bien connu dans le milieu de la course au large, l'équipage se compose de Claude Thélier, Martin Gavériaux, Olivier Rouvillois et Marco Simeoni. Tous ont déjà traversé les océans Atlantique et Pacifique dans le cadre du projet, parcourant quelque 32.000 milles.
 

Race for water

Parti le 15 mars 2015, l'équipage avait fait un premier bilan de son parcours au mois de mai. regardez le reportage (en date du 6 mai) d'Eric Cintas :
Intervenants dans le reportage :
Claude  Thelier, , Co-Skipper  trimaran  "Race  for  Water"
Marco  Siméoni, Chef  d'expédition  "Race  for  Water"

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête