L'hippodrome de Longchamp repeint en Bleu outre-mer

L'écurie Bleu outre-mer à Longchamp
© Julie Straboni | Jack Vautrin et ses soutiens lors de la remise des prix

Pour sa troisième participation à un Quinté, la pouliche Houteville a remporté la course baptisée "Grand prix des bénévoles" dimanche (13/09) à Longchamp. Pour le manager Jack Vautrin et ses partenaires ultra-marins, c'est une victoire synonyme de montée en puissance pour l'écurie Bleu outre-mer.

Julie Straboni
Publié le , mis à jour le

On ne l'attendait pas là. Houteville, la pouliche de 3 ans montée par le jockey Stéphane Pasquier, a pris le dessus sur les 16 autres engagés dans le "Grand prix des bénévoles" disputé ce dimanche à l'hippodrome de Longchamp (Qatar arc trials). "C'est fabuleux ! s'est exclamé le manager de l'écurie Bleu outre-mer Jack Vautrin en arrivant à la remise des prix. On a créé cette écurie il y a quelques mois. Première course, 3e, troisième course, 1er, on gagne le quinté, c'est extraordinaire !" Houteville avait en effet terminé 3e à Deauville le 27 juillet dernier, puis 10e le 18 août. Elle est irrégulière mais peut créer la surprise comme l'explique le Martiniquais Roger Anglo, président de l'association Union nationale de l'outre-mer français : "Aujourd'hui elle a montré qu'elle pouvait aussi se défaire des terrains lourds, parce qu'on croyait que ça n'était pas son terrain. Longue vie à l'écurie Bleu outre-mer !"

Regardez la victoire de Houteville


Acquérir plus de chevaux


Cette victoire à Longchamp, dans "l'une des journées les plus mythiques" dixit Jack Vautrin, est en effet annonciatrice de longévité. Pour l'artiste guyanais Henri Cyrille, "c'est très important. Les gens voient les courses, mais malgré tout c'est une entreprise commerciale. Il y a des charges sociales pour tout le personnel qui entoure le cheval : entraîneur, jockey, soigneurs... Et ça se paye ça ! Si ça ne marche pas c'est comme ailleurs on doit mettre la clef sous la porte..." Pour Jack Vautrin, c'est une consécration. "C'est un projet que j'ai mûri de longue date. Je voulais absolument que les ultra-marins puissent avoir une écurie à eux, et uniquement à eux. J'espère maintenant qu'ils vont me rejoindre pour continuer cette belle oeuvre, avec d'avantages de chevaux, de façon à ce que l'on puisse être présents dans de nombreux Quinté."

"Des moyens et des encouragements"


Autre soutien : le Guadeloupéen Jean-Claude Beaujour, président du Cercle de l'excellence des outremers. "Il y a plusieurs projets en Nouvelle-Calédonie, en Guadeloupe, à la Martinique, et ça montre bien que nous avons tout intérêt aujourd'hui à investir un certain nombre de champ, dont celui du champ équestre... Nous invitons le plus grand nombre à nous supporter, et à nous apporter leur aide pour poursuivre l'aventure. Il faut des moyens et des encouragements." Peut-être que l'écurie Bleu outre-mer comptera bientôt un jockey originaires des territoires d'outre-mer ? "

On représente un réseau d'entrepreneurs et on a l'habitude de parler de l'outre-mer là où personne ne l'attend, explique Daniel Hierso d'Outre-mer network. On nous attend peut-être dans les tribunes en train de parier, et là on est au milieu des propriétaires de chevaux... Je trouve que c'est très représentatif de ce que peut être l'outre-mer."

L'écurie Bleu outre-mer à Longchamp
© Julie Straboni | Stéphane Pasquier et Houteville, largement en tête

L'écurie Bleu outre-mer à Longchamp
© Julie Straboni | Stéphane Pasquier et Houteville, à l'issue de la course