Championnat d’Europe de basket 2015 : les Bleus sur la bonne voie

euro basket 2015
© P.ALLEE/HOT SPORTS/DPPI/AFP | Tony Parker (au shoot) a été sacré meilleur marqueur de l'histoire de l'Euro Basket après sa performance contre la Pologne.

Les basketteurs français ont dominé lundi une solide sélection polonaise (69-66) grâce à leur défense, lors de leur troisième match de l'Euro 2015 à Montpellier. Avec ce troisième succès en trois jours, les Bleus sont déjà qualifiés pour les huitièmes de finale. 

Par Philippe Triay (avec AFP) Publié le , mis à jour le

Il reste aux Français encore deux matches de poule à disputer, ce mercredi contre la Russie et jeudi contre Israël (21h00 pour les deux). L'objectif sera d'engranger de nouveaux succès pour conserver la première place du groupe A et ainsi éviter un adversaire trop coriace au prochain tour. Car les Bleus croiseront un pensionnaire du terrible groupe B (Espagne, Serbie, Allemagne, Italie, Turquie) lors d'une rencontre, qui plus est, cruciale sur la route des jeux Olympiques 2016 à Rio.

A LIRE : L’Euro Basket 2015 débute avec trois joueurs guadeloupéens chez les Bleus (Mickaël Gelabale, Rudy Gobert et Florent Piétrus)
        
La Russie, avec ses trois échecs consécutifs, est au bord du précipice. Israël, après ses deux succès, a semblé montrer ses limites contre la Bosnie (84-86) que les Tricolores ont balayée dimanche (81-54). Ces deux duels sont dans les cordes des Bleus qui ont confirmé leur statut de favori contre la Pologne, une équipe costaude, en particulier dans la raquette avec le géant de NBA Marcin Gortat (2,11 m).
 

REGARDER les meilleurs moments du match France Pologne

        
A noter la bonne performance du Guadeloupéen Rudy Gobert dans le match contre les Polonais. "The Wall" (le mur), l'un des surnoms dont l'affublent les commentateurs américains, a mené la vie dure à Gortat par ses contres.
 
Par ailleurs, Tony Parker a battu lundi soir le record de points (1030) marqués dans l'histoire du Championnat d'Europe de basket-ball, qu'il co-détenait avec le Grec Nikos Galis. Le meneur de l'équipe de France a inscrit 16 points lors de la victoire contre la Pologne (69-66) et compte désormais 1046 unités.
 

La réaction de Mickaël Gélabale

"Les deux équipes ont bien défendu. Et la Pologne a de la qualité et très complète. Ils ont un meneur, des shooteurs et un pivot avec des éléments référencés en NBA ou en Europe. Venir du banc c’est plus difficile que de jouer avec Tony, Boris ou Nico. Ce n’est pas évident mais je dois m’adapter et arriver frais. Aujourd’hui on avait besoin de mes points. Charles l’a fait lors des deux premiers matchs et on va se relayer à deux pour faire souffler Nicolas Batum. Si la fatigue s’est fait sentir moi j’étais bien."