Marine Le Pen reproche à François Hollande l'inauguration du Mémorial ACTe

Marine Le Pen
© PASCAL GUYOT / AFP | Marine Le Pen, présidente du Front national

Alors qu'elle s'exprimait samedi à Perpignan, la présidente du Front National a estimé que l'inauguration du Mémorial ACTe est une manière de "Rouvrir les douleurs de l'esclavage".  

la1ere.fr (avec AFP) Publié le , mis à jour le

Devant plus d'un demi-millier de ses partisans, la présidente du Front National a accusé François Hollande de "fragmenter les mémoires", de "provoquer des tensions supplémentaires" et d'"opposer les Français les uns aux autres".
 

"Rouvrir les douleurs de l'esclavage"

Marine Le Pen a notamment reproché au chef de l'Etat de "rouvrir les douleurs de l'esclavage" en inaugurant un mémorial d'Etat (le Mémorial ACTe) en Guadeloupe, de "faire campagne en Algérie" et de "multiplier les panthéonisations devant des cercueils vides".

En avril 2014, Marine Le Pen avait déjà fustigé sur I Télé  la "politique de repentance", "pour culpabiliser les Français" :

 


L'actu en vidéo

►Présentation du FIFAC à Paris le 16 septembre 2019 à la maison de l'Amérique latine