Quand Christiane Taubira fait rire l'Assemblée nationale en tournant en dérision une question d'Eric Ciotti

Taubira et Ciotti
© la1ere

Lors de la traditionnelle séance des questions d'actualité à l'Assemblée nationale ce mardi 23 juin, la ministre de la Justice a fait rire les députés et ministres en répondant à une question du député LR Eric Ciotti qui l'interrogeait sur sa place au sein du gouvernement.

la1ere.fr Publié le

Les joutes oratoires à l'Assemblée nationale sont souvent l'occasion de moments de tensions, d'affrontements, de débats enflammés... Plus rarement de rigolades. Ce mardi 23 juin, lors des questions d'actualité, de très nombreux députés et ministres ont pourtant ri en écoutant la réponse de Christiane Taubira à l'un de ses farouches détracteurs, le député LR (Les Républicains) Eric Ciotti. 

Sa place au gouvernement

Le député des Alpes-Maritimes interrogeait la ministre sur sa place de "frondeuse" au sein du gouvernement Valls. "Depuis un an nos concitoyens assistent médusés à la dégradation de vos relations avec le Premier ministre (...) Que cherchez-vous ?".  Et le député de s'interroger sur la volonté de Christiane Taubira de devenir un jour présidente du Conseil Constitutionnel.

Le sourire narquois de la ministre

La ministre entame sa réponse sous les applaudissements des députés socialistes qui se lèvent pour la soutenir. Elle sourit et entame une tirade drôle et cinglante à l'adresse d'Eric Ciotti qui manque rarement une occasion d'attaquer sa politique depuis qu'elle est au ministère de la Justice : "J'avoue que malgré les années passées, vous conservez pour moi quelque chose de mystérieux. (...) Si c'était du temps de ma fringante jeunesse, j'aurais supposé un sentiment contrarié. Cet hémicycle tout entier a déjà constaté à quel point je vous obsède".

De nombreux députés se gondolent alors de rire, comme le montre la vidéo intégrale de la question et de la réponse (ci-dessous). La ministre évoque ensuite un "exercice solitaire" d'Eric Ciotti à propos de l'efficacité de l'ordonnance de 1945 sur la justice des mineurs. Christiane Taubira échappe de peu à un fou rire, en entendant ses collègues ministres s'esclaffer...

Regardez la vidéo