Bac techno : des sujets de philo de secours pour La Réunion, mais pas pour la métropole

Quels étaient les sujets du bac de philo en Guadeloupe ?
© DR | Les sujets de secours de l'épreuve de philo ont finalement été distribués aux élèves de La Réunion.

Suite à la bourde de l’académie de La Réunion ce mercredi matin, les sujets de secours ont été distribués aux élèves des filières technologiques cet après-midi pour l’épreuve de philosophie du bac. En revanche, les sujets initiaux ont été maintenus en métropole. Explications.

Laura Philippon
Publié le , mis à jour le

Les étudiants des filières technologiques de La Réunion planchent en ce moment même sur les sujets de secours de l’épreuve de philosophie du bac 2015. En revanche, les sujets initiaux ont été maintenus en métropole.

Ces décisions du ministère de l’Education font suite à la bourde de l’académie de La Réunion. Ce mercredi matin, elle a diffusé par erreur les sujets de l’épreuve de philosophie qui devait se tenir cet après midi pour les élèves des filières technologiques.

Dans un communiqué, le ministère de l’Education explique que suite à cette erreur, "une cellule de veille a été mise en place au niveau de l’académie et au niveau national en lien avec les services de gendarmerie, pour vérifier que les sujets ne faisaient effectivement pas l’objet d’une diffusion".

Un risque de fuite à La Réunion mais limité en métropole

Le ministère a estimé que s’il n’était pas avéré, le risque de fuites de ces sujets existait bien à La Réunion. En revanche, en métropole, "le risque de diffusion était extrêmement limité", explique le ministère de l’Education qui a donc décidé de maintenir les sujets initiaux pour les lycéens.

"La mise en place du sujet de remplacement en métropole ou le report de l’épreuve n’ont pas été retenus car ces dispositifs auraient été disproportionnés compte tenu du très faible risque de diffusion des sujets et des risques de désorganisation massive de l’examen", conclut le communiqué.

Les différents sujets

Une heure et demi après le début de l'épreuve, les sujets ont été communiqués aux médias. Les candidats de La Réunion avaient le choix entre : "Faut-il craindre la liberté ?" et "Les échanges contribuent-ils au bonheur ?". Les sujets initiaux maintenus en métropole étaient les suivants : "La culture fait-elle l'homme ? " et "Peut-on être heureux sans être libre ?"

Ci-dessous le communiqué du ministère de l'éducation :