La Suède restitue dix crânes anciens à la Polynésie

Université Suède
© BOISVIEUX Christophe / hemis.fr

Ces dix crânes avaient été emmenés en Suède en 1884, lors d'une escale d'une frégate royale aux iles Marquises. Ils ont été remis à l'association Te Tupuna, Te Tura, qui va les rapatrier en Polynésie pour les enterrer. 

la1ere.fr avec AFP Publié le , mis à jour le

L'histoire de ces crânes polynésiens débute il y a 131 ans, aux îles Marquises.

En 1884, une frégate royale suédoise, avec à son bord l'un des pionniers de l'archéologie et de l'ethnographie suédoise, Hjalmar Stolpe, fait escale à Tahiti et aux Marquises, dans le cadre d'un tour du monde. Lors de ces escales, dix crânes sont pillés : huit aux Marquises et deux à Tahiti. Par la suite, une fois arrivés en Suède, trois des crânes sont conservés à l'université d'Uppsala, au nord de Stockholm, les sept autres à l'institut Karolinska.

Une démarche entreprise en 2012

Comme le rapporte la radio publique suédoise, c'est en 2012 que l'université d'Uppsala a entrepris des démarches pour restituer les crânes à la Polynésie. Une démarche qui s'est concrétisée lundi 8 juin 2015 lors d'une cérémonie. Les dix crânes ont été remis à l'association polynésienne Te Tupuna, Te Tura. Présente lors de la cérémonie, la représentante de l'association, Anne-Marie Coeroli-Green a expliqué que l'objectif était maintenant de rapatrier les crânes en Polynésie, afin  de procéder à un enterrement.

Plusieurs précédents

La restitution de crânes pillés lors de l'époque coloniale n'est pas une première. En 2014, le muséum d'histoire naturelle de Paris a remis aux autorités coutumieres de Nouvelle-Calédonie le crâne du chef rebelle Kanak Ataï, comme nous le rapportions dans un article à lire ici. 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête