Une marche silencieuse en hommage à Marcus a rassemblé près de 200 personnes dans le Val d’Oise

Une marche silencieuse en hommage à Marcus rassemble près de 200 personnes dans le Val d’Oise
© LP | Près de 200 personnes ont marché en silence à Butry-sur-Oise, ce lundi, derrière les parents de Marcus, le petit réunionnais retrouvé dimanche dans la rivière.

Près de 200 personnes ont défilé sous la pluie, ce lundi soir, à Butry-sur-Oise. Une marche silencieuse, en hommage au petit Marcus, a rassemblé une foule d’habitants. Les parents du petit Réunionnais, disparu le 24 avril, étaient en tête du cortège.

Laura Philippon
Publié le , mis à jour le

Un ciel gris, des averses incessantes, le temps était aussi triste que pluvieux ce lundi 4 mai, à Butry-sur-Oise, où près de 200 personnes et autant de parapluies ont défilé dans les rues de cette commune d’un peu plus de 2000 habitants.
Des fleurs blanches à la main, la foule a marché tête baissée, silencieusement, en mémoire du petit Marcus. Disparu le 24 avril, le corps de l’enfant réunionnais de deux ans et demi a été repêché dans l’Oise, dimanche 3 mai.

"Repose en paix petit ange"

En tête de cortège, Pierrick et Frida, les parents de Marcus, tiennent contre eux le portrait de leur fils. "Repose en paix petit ange", une phrase écrite en dessous de la photo du garçonnet. A leurs côtés, des cousins, des tantes, une famille unie, suivie de dizaines de personnes de Butry-sur-Oise et des communes avoisinantes.

Une marche silencieuse en hommage à Marcus rassemble près de 200 personnes dans le Val d’Oise
© LP | Le cortège est parti d'une école maternelle de Butry-sur-Oise et a longé la rivière avant de rejoindre l'Eglise de la ville.

"Nous sommes touchés de voir autant de monde rendre hommage à Marcus", confie Pierrick Dalleau, le père du petit garçon. Dans le cortège, beaucoup de familles et des enfants dans des poussettes qui bravent la pluie.
La marche a été organisée à l’initiative de parents d’élèves de la ville, bouleversés par la disparition de Marcus. "Je n’arrête pas de penser à cette histoire, confie une mère de famille. J’ai des angoisses, je n’arrive pas à imaginer une fin aussi tragique. Nous aussi nous habitons à quelques mètres de l’Oise."

Une marche silencieuse en hommage à Marcus rassemble près de 200 personnes dans le Val d’Oise
© LP | Des habitants de Butry-sur-Oise et des communes avoisinantes ont marché en silence derrière les parents de Marcus.

Pour d’autres, la fin est tragique, mais "au moins, on sait où il est", murmure une retraitée dans le cortège. "Je pense à ceux qui ne retrouvent jamais le corps de leur enfant disparu, il ne doit rien y avoir de pire", suppose cette grand-mère qui tenait à être présente pour la famille. "Ils sont éloignés du reste des leurs, à La Réunion. Ils ont besoin de courage, nous devons leur en donner."

Des fleurs jetées dans l’Oise

Parti d’une école maternelle, le cortège a emprunté la rue des Rayons qui mène au portique vert situé à quelques mètres de la maison de la famille du petit garçon. Cet obstacle, Marcus a certainement dû le franchir pour atteindre la rivière. Ses parents et les dizaines de personnes venues les soutenir l’ont passé à leur tour, ce lundi.

Toujours sous la pluie, ils ont jeté des fleurs dans l’eau, à l’endroit même où l’enfant serait tombé. "A toi mon petit Marcus", a lancé le papa du petit Réunionnais au moment de lâcher une fleur blanche sur l’eau. Des enfants de la ville ont imité ce geste à la mémoire du petit garçon.

Une marche silencieuse en hommage à Marcus rassemble près de 200 personnes dans le Val d’Oise
© LP | Des fleurs ont été jetées à l'endroit même où le petit Marcus serait tombé dans la rivière.

Une veillée après la marche

La foule s’est ensuite dirigée vers l’église de Butry-sur-Oise pour participer à une veillée. "Je suis effondrée, confie une jeune fille. J’ai 15 ans et c’est la première fois que j’apprends un tel drame à Butry. Toute la ville est triste aujourd’hui."

Une marche silencieuse en hommage à Marcus rassemble près de 200 personnes dans le Val d’Oise
© LP | Après la marche, des dizaines de personnes sont entrées dans l'église de Butry-sur-Oise pour assister à une veillée pour Marcus.

Des dizaines de bougies ont été allumées. La famille devait prononcer quelques mots, à l’abri des caméras. Très croyants, les parents du garçonnet ont beaucoup prié ces derniers jours dans cette église de Butry, où le prêtre les accueille depuis la disparition de leur fils. "On sait où l'on naît, mais on ne sait pas où l'on meurt. Pour Marcus c'est arrivé trop tôt, les vacances ont viré au drame", a confié le père de Marcus qui ne sait pas encore quand il rentrera, avec sa femme, à La Réunion.