Un site internet pour répertorier toutes les commémorations du "mois des mémoires de l’esclavage"

mémoire
© DR | La ministre des Outre-mer a participé au lancement du "mois des mémoires".

"Le mois des mémoires de l’esclavage et des combats pour l’égalité" a été lancé, lundi 27 avril. Il va notamment permettre de référencer les nombreuses manifestations organisées en métropole et Outre-mer à l’approche du 10 mai. Un site internet a été créé. Explications.

Laura Philippon
Publié le , mis à jour le

Le 10 mai prochain marquera les dix ans de la "Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions". Depuis sa création, de nombreuses manifestations ont lieu autour de cette commémoration en métropole et Outre-mer.

Cette année, le Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage, (CNMHE) a voulu rendre compte de tous les événements commémoratifs, pédagogiques et culturels. Il a donc inauguré, "le mois des mémoires de l’esclavage et des combats pour l’égalité".


Un site internet répertorie les commémorations

Ce "mois des mémoires" a commencé lundi 27 avril et va durer jusqu’au 10 juin. Pour l’occasion, un site internet a été créé : http://www.esclavage-memoire.com. Toutes les manifestations commémoratives y sont répertoriées. De Cayenne à Paris, en passant par Bordeaux et Montpellier, à vous de sélectionner un lieu et une date et vous trouverez toutes les manifestations organisées pour commémorer l'abolition de l'esclavage.

mois des mémoires
© Capture d'écran | http://www.esclavage-memoire.com


Un hommage à Maryse Condé

Lundi 27 avril, le coup d’envoi de "ce mois des mémoires" a été donné. Un hommage a aussi été rendu à la première présidente du Comité pour la Mémoire de l’Esclavage, la romancière guadeloupéenne, Maryse Condé.


Les déclarations

"Il y a beaucoup d’initiatives qui se font de la concurrence pour commémorer l’abolition de l’esclavage, ce mois est une manière de réconcilier les mémoires au lieu de les opposer", a notamment déclaré la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin.

Ecoutez 
ci-dessous George Pau-Langevin au micro Outre-mer 1ère : 


"On ne comprend rien à l’humanité contemporaine si on ne connaît pas cette histoire de la traite et de l’esclavage", a confié, pour sa part, Christiane Taubira, la ministre de la Justice.

Ecoutez ci-dessous Christiane Taubira au micro Outre-mer 1ère : 

Le point d’orgue de ce "mois des mémoires de l’esclavage et des combats pour l’égalité" se sera la "Journée des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions" du 10 mai. Date à laquelle, le chef de l’Etat, François Hollande, sera en Guadeloupe pour l’inauguration du Mémorial ACTe.site