Guyane : plusieurs tombes du cimetière de Matoury vandalisées

Cimetière de Cabassou de Cayenne
© DR

Dans la nuit de mercredi à jeudi, plusieurs tombes du cimetière de Matoury, ont été "volontairement vandalisées". La préfecture de Guyane indique que "huit crucifix ont été dérobés puis dégradés".

la1ere.fr (avec AFP) Publié le , mis à jour le

Plusieurs tombes du cimetière de Matoury, en Guyane (à 15 km de Cayenne), ont été "volontairement vandalisées" dans la nuit de mercredi à jeudi, annonce ce jeudi la préfecture dans un communiqué. "Huit crucifix ont été dérobés puis dégradés", précise le communiqué.

Des croix de bois arrachées, coupées et brûlées

Ces actes de vandalisme correspondraient à "huit tombes" selon le directeur de cabinet du préfet, Xavier Luquet, joint par l'AFP. "Les tombes concernées sont des tombes très simples où le cercueil est mis en terre avec une plaque dessus et une croix de bois" a-t-il précisé. "Les croix de bois ont été arrachées des tombes, certaines ont été coupées, on a tenté d'en brûler d'autres sans véritablement y parvenir", a-t-il ajouté. 

Des rites ésotériques ? 

"De l'alcool et des morceaux d'os de poulets ont été retrouvés sur les lieux, ce qui peut faire penser à des rites ésotériques même si aucune hypothèse n'est exclue", a encore indiqué Xavier Luquet. Dans son communiqué, le préfet de Guyane qualifie ces actes d' "abjects" et estime qu'ils "portent atteinte aux valeurs de la République, et notamment au principe fondamental de respect, qui est un de ses piliers".

L'actu en vidéo

Le Parlement adopte définitivement un texte pour faciliter la gestion de l'indivision en Polynésie