Demi-finale des Experts contre l’Espagne : "Avec un peu de concentration, ça ira tout seul", selon Patrice Annonay

Patrice Annonay
© FRANCK FIFE / AFP | Vendredi 30 janvier, le handballeur martiniquais Patrice Annonay commentera la demi-finale France-Espagne sur l'ensemble des chaînes du réseau Outre-mer 1ère.

Les Experts affrontent l’Espagne, vendredi, en demi-finale du Mondial de handball, à Doha (Qatar). Le match sera visible sur les chaînes d’Outre-mer 1ère. Aux commentaires : le journaliste Eric Cintas et le Martiniquais Patrice Annonay, gardien de but du PSG. Il répond à la1ere.fr.

Léia Santacroce
Publié le , mis à jour le

C’est une demi-finale aux allures de finale. Vendredi soir à Doha (Qatar), en demi-finale du championnat du monde de handball, les Bleus affronteront les Espagnols, tenants du titre. Le match sera visible sur l’ensemble des chaînes d’Outre-mer 1ère. Il sera commenté par le journaliste Eric Cintas et le handballeur martiniquais Patrice Annonay, gardien de but du PSG. Il répond aux questions de la1ere.fr.

La1ere.fr : Comment pressentez-vous cette demi-finale France-Espagne ?
Patrice Annonay : Ce sera un très très gros match des deux côtés. La France et l’Espagne ont l’expérience du dernier carré et jouent souvent à "Je t’aime, moi non plus". Ce sont deux équipes assez similaires, qui ont un jeu assez latin, plutôt léché, qui laisse beaucoup de place aux exploits individuels. Il faut se méfier de l’Espagne, championne en titre, qui reste une excellente équipe. En ce qui me concerne, je serai à fond derrière la France !

Un mot sur les joueurs ultramarins de cette équipe ? Le Réunionnais Daniel Narcisse ? Les Martiniquais Cédric Sorhaindo et Mathieu Grébille ?
C’est vrai que les Outre-mer apportent beaucoup au handball français. Je pense évidemment à Didier Dinart, qui est devenu entraîneur. Je pense aussi à Mathieu Grébille, le petit jeune qui monte, même s’il n’a pas encore joué pendant ce Mondial. Et puis il y a Daniel Narcisse ! Il est là quand il faut prendre les choses en main, comme mercredi soir lorsque les Bleus ont atomisé la Slovénie (32-23). Mais je ne voudrais pas faire ressortir un joueur en particulier. C’est quand ils sont TOUS à 100% que cette équipe devient redoutable.

Thierry Omeyer, le gardien de but des Experts
© S.Pillaud / FFHB | Thierry Omeyer, le gardien de but des Experts.

Omeyer, le gardien de but des Bleus, est-il un modèle pour vous ?
C’est plus un collègue qu’un modèle. Il est vraiment très très bon ! Quand les adversaires voient qu’Omeyer stoppe les 4 ou 5 premiers ballons en début de rencontre, ils savent que le match est mal embarqué.

Avez-vous identifié des faiblesses chez les Bleus ?
Je pense que le point faible des Bleus, c’est l’équipe de France elle-même. Par exemple, mercredi contre la Slovénie, on a mené au score très vite et très largement. Et là, on a senti un petit relâchement. L’équipe adverse est revenue à 4 buts d’écart, non pas parce qu’elle était meilleure, mais parce que les Français étaient moins bons. Ils ont su remonter, laisser passer l’orage et appuyer là où ça fait mal. C’est à ça qu’on reconnaît les champions. Moi, je pense qu’ils sont au point. Ce sont des joueurs qui ont énormément d’expérience. Avec beaucoup de concentration, ça ira tout seul. Je suis confiant !