Les familles des victimes des attentats reçues ce dimanche par François Hollande

Famille Clarissa
© PATRICK KOVARIK / AFP | La famille de Clarissa lors du rassemblement à Paris

Les familles des victimes des attentats qui ont fait 17 morts début janvier sont reçus ce dimanche à l'Élysée par François Hollande. Parmi elles, la famille de Clarissa Jean-Philippe participera à cette rencontre. La jeune policière a été assassinée à Montrouge au lendemain de l’attentat contre Charlie Hebdo.

Cécile Baquey
Publié le , mis à jour le

Quatre membres de la famille de Clarissa Jean-Philippe installés dans la région parisienne vont se rendre à l'invitation de François Hollande : Sonia, la tante de Clarissa et son compagnon Léger ainsi qu’une autre tante et un cousin. Contacté par la1ère, Léger déclare : "C’est très bien d’être invité ainsi par le Chef de l’Etat afin de discuter avec d'autres parents des victimes. On a déjà fait un peu connaissance avec la famille de Franck Brinsolaro (le garde du corps du dessinateur Charb) lors de la cérémonie en hommage aux trois policiers tués. Ca fait partie du travail de deuil. On va discuter, on va se réconforter, je l''espère. Mais heureusement, on a la foi", conclue Léger.

Clarissa
© PATRICK KOVARIK / AFP | Les cercueils des trois policiers tués lors des attentats entrent dans la cour de police de Paris.
 


Pourquoi a-t-elle été assassinée ?

"Sonia, ma compagne est abattue, ajoute l’oncle de Clarissa à la1ère. Elle était très proche de sa nièce, car on habitait à côté (vers Poissy dans les Yvelines). Tous ces hommages, ça ravive la douleur, mais en même temps, on a besoin de savoir, de comprendre pourquoi elle a été assassinée à cet endroit, à Montrouge. Ca n’est pas encore très clair."  Le parquet de Paris a ouvert mardi une information judiciaire, pour "assassinats sur personnes dépositaires de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste". L’enquête sur le terroriste et assassin de Clarissa, Amedy Coulibaly semble avancer. Quatre complices présumés ont été mis en examen.
 
Léger, l'oncle de Clarissa Jean-Philippe
| Léger, l'oncle de Clarissa Jean-Philippe


Christiane Taubira sera présente

Le Premier ministre Manuel Valls sera présent à cette rencontre, ainsi que plusieurs ministres, dont Bernard Cazeneuve, Christiane Taubira, Fleur Pellerin, Ségolène Royal et Francois Rebsamen. Après un bref discours, le président de la République aura des échanges informels avec les personnes présentes. Dans un deuxième temps le procureur de Paris François Molins, le secrétaire général du ministère de la Justice Eric Lucas, la directrice du Fonds de Garantie des victimes des actes de Terrorisme et d'autres Infractions (FGTI) Nathalie Faussat, mais aussi Françoise Rudetzki, déléguée au terrorisme au sein de la Fédération nationale des victimes d'attentats et de catastrophes collectives (Fenvac) interviendront.


Rencontre sans la presse

François Hollande souhaite que cette réunion avec les familles des victimes ainsi que les personnes blessées lors de ces attentats et celles prises en otage par les terroristes se déroule à huit clos, en clair sans la presse. Il s’agit selon l'Élysée  "d’un moment d'échange, de partage et de solidarité".