"C'est en martyre qu'est tombée Clarissa Jean-Philippe", déclare François Hollande

Hollande et Clarissa
© FTV

Ce mardi matin à la préfecture de police de Paris, lors de la cérémonie extrêmement émouvante en hommage aux trois policiers tués dans les attentats, François Hollande a rendu un vibrant hommage à la policière municipale Clarissa Jean-Philippe, originaire de Martinique.

la1ere.fr Publié le , mis à jour le

Le chef de l'Etat a d'abord salué les familles des trois policiers, dont la maman de Clarissa Jean-Philippe, très éprouvée, en larmes. 

##fr3r_https_disabled##

François Hollande a ensuite remis la Légion d'honneur aux trois policiers, à titre posthume.
regardez la vidéo :
##fr3r_https_disabled##


Ensuite, dans son discours, le président de la République a rendu un vibrant hommage aux trois policiers :

"Ils sont morts pour que nous puissions vivre libres".







Vibrant hommage à Clarissa Jean-Philippe

Voici les principaux extraits du discours de François Hollande, à propos de Clarissa Jean-Philippe :

"Elle était née il y a 26 ans, en Martinique. Elle a grandi à Sainte-Marie. Elle aimait son quartier, son île, la France. Elle voulait servir, être utile. Très jeune, elle quitte la Martinique. A l'école de police de Pantin, elle se montre impatiente, rayonnante, ardente, elle a hâte de mettre en pratique les connaissances acquises à l'école. 

A Montrouge, sa responsabilité était d'assurer la tranquillité publique. Jeudi dernier, Clarissa a été lâchement atteinte d'une balle de gros calibre dans le dos. Comment le justifier ? Une jeune femme de 26 ans, riche de toutes les promesses de la vie, dévouée aux autres. Quel peut être le mobile d'une telle abjection ? Tout simplement, elle portait un uniforme, elle était le symbole de la République. C'est en martyre qu'elle est tombée. Le visage d'une jeune fille ultramarine heureuse de servir sa ville et son pays. Ce visage là nous éclairera pour toujours
". 

"Grâce à vous, la France est debout"

François Hollande a ensuite rendu hommage aux deux autres policiers Ahmed Merabet et Franck Brinsolaro avant de conclure : "Clarissa, Ahmed et Franck, je vous exprime ma gratitude. Grâce à vous, la France est debout."
Regardez un extrait du discours du chef de l'Etat :
##fr3r_https_disabled##

 

George Pau-Langevin se rendra en Martinique pour assister aux obsèques de Clarissa Jean-Philippe

La ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, a annoncé sur sa page facebook qu'elle se rendrait en Martinique pour assister aux obsèques de Clarissa Jean-Philippe.
Extrait : "Notre compatriote Clarissa faisait la fierté de ses proches et de son quartier à Sainte-Marie, en Martinique. Elle était un exemple, car elle avait choisi de se mettre au service des autres. Elle avait fait preuve de cet attachement à la République et à ses valeurs que symbolisent les outre-mer. C'est pourquoi je suis très émue aujourd'hui. C'est pourquoi nous avons accompagné la famille et les proches de Clarissa depuis leur arrivée à Paris la semaine dernière. Et c’est pourquoi j’ai prévu de me rendre à ses obsèques en Martinique."