La voile du Martiniquais Daniel Ecalard est prête

Daniel Ecalard et sa voile
© David Ponchelet | La grand-voile a été partiellement hissée sur "Défi-Martinique"

Soulagé, le Martiniquais Daniel Ecarlat ! Le skipper de Défi Martinique va pouvoir mettre le cap sur Pointe-à-Pitre dimanche avec les 90 autres marins engagés dans la dixième Route du Rhum. Il a enfin installé sa grand voile ce vendredi après-midi. 

David Ponchelet et Martin Baumer (Saint-Malo) Publié le , mis à jour le

Daniel Ecalard peut respirer. Il semble bien avoir gagné sa course contre la montre qui va lui permettre d'être sur la ligne de départ, dimanche à 14h (heure de Paris). Après avoir trouvé in extremis deux sponsors qui lui ont permis de compléter son budget, il a pu payer le fabricant de sa grand voile. Celle-ci lui a été livrée et a été installée ce vendredi après-midi sur son bateau, Défi Martinique.

voile Ecalard avec panneaux photovoltaïques
© David Ponchelet
Particularité de cette grand voile : des panneaux photovoltaiques (visibles ici au-dessus du "972") vont permettre de fournir de l'énergie pour le bateau.

Soulagement !

Même s'il ne pourra complètement hisser sa grand-voile que dimanche matin, à quelques heures du départ, Daniel Ecalard est soulagé. 
Ecoutez Daniel Ecalard : 

Un parrain et des soutiens

Le skipper martiniquais cherche maintenant qui va baptiser son "Défi Martinique", probablement à l'arrachée, samedi matin. Il espère pouvoir contacter un ancien vainqueur de la Route du Rhum, Florence Arthaud par exemple.
En attendant, la chaîne de solidarité et d'amitiés qui s'est mise en place pour permettre au Martiniquais d'être présent sur la ligne de départ dimanche, s'inscrit parmi les belles histoires qui forgent la légende de la Route du Rhum.
Daniel Ecalard, sa voile et ses amis
© David Ponchelet | Daniel Ecalard et tous ceux qui l'ont aidé : famille, amis, professionnels. Une belle histoire !