Rodolphe Sepho : un premier Rhum pour la route

Rodolphe Sepho
© DP | Rodolphe Sepho, sous le soleil de Saint-Malo

Rodolphe Sepho, 28 ans, prendra le départ de sa première Route du Rhum dimanche prochain. Le natif de Goyave rêve d'être le premier Guadeloupéen à gagner cette transat, même s'il sait que ce ne sera pas pour cette édition. Rencontre sous le soleil de Saint-Malo.

David Ponchelet (à Saint-Malo) Publié le , mis à jour le

"C'est un rêve de gosse. Depuis petit, je suis passionné de voile". Rodolphe Sepho sourit en expliquant qu'il s'apprête à participer à la même course que l'un de ses  modèles, Loïck Peyron, qu'il admirait en lisant les magazines spécialisés. 


Une course pour apprendre

Cette première Route du Rhum, Rodolphe Sepho sait qu'il ne la gagnera pas. Son Class 40 (un monocoque de 12 mètres), "Voiles 44", est le plus ancien des bateaux de cette catégorie : il a été mis à l'eau en 2006. Autant dire que dans la voile de compétition, c'est presque une antiquité. Il a également eu du mal à boucler son budget de 100 000 euros. Il est soutenu par "Voiles 44", le club de voile du Centre d'Adaptation à la Vie Active basé aux Abymes.
Mais le natif de Goyave veut démontrer qu'il peut, malgré tout, réaliser une belle performance.
Rodolphe Sepho plaque bateau
© DP

Objectif : Rhum 2018

L'objectif avoué du marin : confirmer son statut de grand espoir de la voile guadeloupéenne, afin d'attirer des sponsors pour courir la prochaine Route du Rhum, en 2018, sur un multicoque compétitif :"Il y a quatre ans, j'étais préparateur du bateau de Jimmy Dreux, sur lequel je prends le départ aujourd'hui. J'ai mûri. Courir un jour sur un trimaran Ultime ? Pourquoi pas !" En attendant, Rodolphe Sepho affirme être serein à quelques jours du départ, même s'il s'isole un peu pour échapper au stress. Ecoutez-le, interviewé par Martin Baumer, de Radio Outre-mer 1ère :

Un problème de quille

En plus des problèmes de budget, Rodolphe Sepho a eu une frayeur, début octobre, lors de sa préparation à Lorient, en Bretagne sud. "Après une sortie pour régler les nouvelles voiles, en rentrant au port, nous avons talonné (NDLR : la quille du bateau a heurté un rocher). Le choc n'a pas été violent, mais la partie avant de la quille a été arraché." Le voilier a dû être sorti de l'eau pour être réparé. Mais cet incident ne refroidit par Rodolphe Sepho qui connaît son bateau sur le bout des doigts puisque cela fait quatre ans qu'il navigue dessus.
Jimmy Dreux et Rodolphe Sepho
© DP | Jimmy Dreux et Rodolphe Sepho

Avec Jimmy Dreux

"Jimmy Dreux, c'est à cause de lui que je fais de la voile", rigole Rodolphe Sepho en voyant son ami arriver sur le ponton. En 2010, c'est sur ce même Class 40 que Jimmy Dreux avait disputé la Route du Rhum, se classant 36ème de sa catégorie, après une traversée de 24 jours et 10 heures. Cet éducateur sportif pour jeunes en difficultés a toujours eu comme objectif de transmettre le flambeau aux jeunes guadeloupéens.

Avant même de disputer le Rhum 2010, Dreux avait mis le pied à l'étrier au jeune Rodolphe Sepho. En 2009, lors d'un reportage, Martin Baumer de Radio Outre-mer 1ère, avait rencontré Jimmy Dreux et Rodolphe Sepho. Ecoutez cet extrait, où l'on entend Rodolphe Sepho qui en 2009 était déjà convaincu qu'il serait un jour au départ de Saint-Malo :
Aujourd'hui, Jimmy Dreux a transmis le relais, mais il est toujours là pour aider Rodolphe : "Il connaît son bateau. Le seul conseil que je lui donne, c'est la sécurité. Sa prochaine Route du Rhum en 2018 ? Je serai là", lâche Jimmy Dreux dans un sourire. 

Préserver son intimité

En attendant 2018, la Route du Rhum 2014 débute dimanche prochain. A l'approche du grand départ, tout est prêt sur le bateau. Rodolphe Sepho a même pris soin d'en décorer l'intérieur, le cockpit, avec des photos de ses proches et des dessins. Mais il refuse de montrer cette partie de son bateau : "L'intérieur de Voiles 44, c'est un peu comme ma chambre".

La Route du Rhum sur les #1ère

Chaque jour jusqu'au 2 novembre, jour du grand départ de Saint-Malo, nous vous proposerons les portraits des marins guadeloupéens engagés dans cette dixième édition de la Route du Rhum, ainsi que l'ambiance dans la cité corsaire.
Vous pouvez également nous suivre via notre compte Twitter @la1ere ou notre page Facebook.

Le jour du départ, dispositif exceptionnel sur la1ere.fr, avec le départ en direct vidéo accompagné d'un suivi minute par minute sur les réseaux sociaux.