Gonzalo : trois disparus à Saint-Martin et Saint-Barth

st martin cyclone
© wsi corporation

Gonzalo a épargné la Guadeloupe mais violemment frappé les îles du nord, Saint-Barthélémy et Saint-Martin.

la1ere.fr avec AFP Publié le , mis à jour le

Trois personnes – deux à Saint-Barthélémy et une à Saint-Martin – sont portées disparues "en mer" après lepassage du cyclone Gonzalo, selon le préfet délégué auprès de ces deux collectivités d'outre-mer, Philippe Chopin.

Ce mardi, les iles du nord de la Guadeloupe seront en alerte de niveau gris, le temps d'évaluer les dégâts de Gonzalo. Les écoles de Saint Barthélémy et Saint Martin resteront fermées.
Ecoutez le préfet, joint par France Info :


Les collectivités de Saint-Barthélémy et Saint-Martin avaient été placées au niveau de vigilance violet, au delà de l'alerte rouge, avant le passage de la tempête tropicale. "La population est invitée à regagner son habitation et regrouper autant que possible les membres de la famille", avait annoncé la préfecture.

Météo France a indiqué que la trajectoire de Gonzalo était "plus nord que prévu" et précisé que "les vents étaient plus forts au nord que du centre des tempêtes tropicales". Le dernier bulletin (à voir ci-dessous) indique que les plus fortes rafales sur Saint-Barthélémy ont atteint 204 km/h.