Rames Guyane : J-12 avant l'incroyable traversée de l'Atlantique en solitaire

rames guyane 2
© AFP/BOUVET RAME GUYANE/IGOR MEIJER | Image de la course lors de sa deuxième édition, en mars 2009.

Samedi 18 octobre, 18 skippers s’élanceront de Dakar au Sénégal en direction de Kourou, pour la quatrième édition de Rames Guyane. Une traversée de l’Atlantique à la rame, en solitaire, sans escale ni assistance, sur une distance de 4.700 km. 

Philippe Triay
Publié le

C’est un pari fou. Mais déjà tenu à trois reprises par des dizaines de passionnés lors des éditions précédentes de Rames Guyane. Traverser l’Atlantique à la rame de Dakar, au Sénégal, jusqu’à Kourou en Guyane. Soit 4.700 kilomètres environ sur une embarcation monotype (pour donner la même chance à tous les concurrents) de 8 mètres de long.
 
Ce lundi 6 octobre au matin, tous les skippers de Rames Guyane 2014 (sauf une, à cause d’un problème de transport) sont réunis dans le salon Félix Eboué au ministère des Outre-mer, pour la présentation de la course, sous le regard du footballeur Florent Malouda, parrain de la manifestation. Les concurrents sont décontractés et se prêtent volontiers au jeu des questions réponses. Mais on les sent très concentrés, et certains regards sont déjà ailleurs, rivés sur l’aventure extraordinaire qui les attend.

Chargement

En direct de la conférence de Presse #ramesguyanes.org au ministère des Outre-Mer avec le skipper kouroucien Patrice MACIEL ! Suivez la course sur @RamesGuyane #duppyconqueror #1Love #guyane

Afficher sur Instagram


 

Fabuleuse aventure

Cette aventure, c’est les 40 jours au minimum qu’ils vont passer à voguer sur l’Atlantique, en solitaire et sans assistance, sauf coup dur évidemment. Il y a là 16 hommes et deux femmes. La benjamine de l’épreuve a 30 ans, et le doyen 67 ans ! Ce sont tous des amateurs, mais des sportifs chevronnés qui ont effectué une préparation physique, et pour certains mentale, intense. La plupart d’entre eux ont pratiqué l’aviron et d’autres sports nautiques.
 
Parmi les 18 rameurs, il y a un Espagnol et six Guyanais (de naissance ou « métros » installés en Guyane). Tous engagés dans la vie professionnelle, avec des profils très variés, ils vont mettre leurs activités entre parenthèse pour participer à la fabuleuse aventure. Seuls trois d’entre eux ont déjà participé à la course.

rames guyane skippers
© Rames Guyane 2014/Jody Amiet | Les skippers de Rames Guyane 2014 à Paris, le 6 octobre, la veille de leur départ pour le Sénégal.
 
Ce qui les unit, une motivation hors norme. Le « défi sportif », « la volonté de se dépasser », « de repousser ses limites », sont des expressions qui reviennent souvent. Douze jours avant le départ, il y a aussi de l’appréhension chez certains. Le risque de chavirer, une météo défavorable, la solitude à venir, les pépins physiques possibles...
 
Mardi 7 octobre, les concurrents et le staff de Rames Guyane embarqueront par avion à destination de Dakar. Les choses sérieuses vont commencer : livraison des bateaux, dépotage, installation et test des balises Argos, mise à l’eau des embarcations et derniers briefings avant le grand saut dans l’Atlantique le 18 octobre. Pour sa part, La1ere.fr suivra la préparation et le départ de la course dès le 16 octobre, en direct de Dakar !

REGARDEZ le teaser de Rames Guyane 2014 ! 


Les 18 skippers engagés (ordre alphabétique), et le nom de leur monotype

Catherine BARROY, Saco - Ville de Saint-Malo
Olivier BERNARD (Guyane), Ninay973
Salomé CASTILLO (Guyane), Le Brigandin
Harry CULAS (Guyane), Cariacou Boto 3
Patrice CHARLET, Le Rebelle
Antonio DE LA ROSA (Espagne), Wiking 50
Olivier DUCAP (Guyane), Parrainez un enfant
Laurent ETHEIMER, Twinea
Rémy LANDIER, La Vie devant soi
Jean-Pierre LASSALARIE (Guyane), Cogit
Patrice MACIEL (Guyane), Marine & Loisirs
Philippe MALAPERT, Paulimber
Gérard MARIE, Cocta
Matthieu MARTIN, Lilo - Solitaire Solidaire 
Olivier MONTIEL, Grain de poivre
Richard PERRET, Kutsch
Pascal TESNIERE, Charlotte
Didier TORRE, Tocade
 
VOIR --> Le site internet de Rames Guyane 2014