Une Guadeloupéenne de Seine-et-Marne gagne 11 millions d'euros au Loto !

Loto illustration
© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Une joueuse de Seine-et-Marne, originaire de Guadeloupe, a remporté 11 millions d'euros au Loto de la Fête des Mères le 26 mai. Elle a expliqué à la Française des Jeux qu'elle était allée prier dans une église peu avant d'aller vérifier son ticket dans son point de vente !

la1ere.fr avec AFP Publié le

Selon ce qu’elle a expliqué aux responsables de la Française Des Jeux , la joueuse originaire de la Guadeloupe joue au Loto depuis son arrivée en métropole en 1976, date de la création de ce jeu très populaire.

En sortant de l'église, elle se dit: "Je viens de prier, je vais peut-être gagner quelque chose!" Elle se rend ensuite dans son point de vente habituel, 8 boulevard de la Marne à Coulommiers, où le détaillant lui apprend qu'il ne peut pas la payer car son gain dépasse 5.000 euros et qu'elle doit se rendre dans un centre de paiement de la Française Des Jeux.

Elle a refusé d'y croire !

Au centre de paiement, elle apprend qu'elle est la gagnante de 11 millions d'euros, mais ne veut y croire, persuadée qu'il s'agit d'une erreur. Jusqu'au paiement, cette semaine, la joueuse a conservé son reçu dans une enveloppe cachetée dans son portefeuille, à l'intérieur de son sac à main qu'elle avait toujours à proximité. Chaque jour, elle vérifiait que le reçu était toujours à la bonne place et cachetait une nouvelle enveloppe.

Des numéros au hasard

La gagnante, selon la FDJ, a dit qu'elle coche depuis toujours des numéros au hasard estimant que "le Loto est un jeu de hasard et que ça se joue avec des numéros choisis au hasard". Elle souhaite conserver l'anonymat et projette de réaliser quelques-uns de ses rêves, comme l'achat d'une maison à la Guadeloupe et un voyage à Jérusalem pour le Carême.

L'Ile-de-France a récemment enregistré un autre très gros gain au Loto, celui de 17 millions d'euros remporté samedi par un joueur des Yvelines.
Le record du Loto a été établi en juin 2011 par un joueur du Val-d'Oise, qui a empoché 24 millions d'euros.