Municipales Outre-mer : où sont les femmes ?

vote municipales La Réunion 2008 femmes
© Richard Bouhet / AFP | Des femmes dans un bureau de vote de Saint-Denis de La Réunion, aux municipales de 2008

Pour les élections municipales, la parité entre hommes et femmes est la règle, en Outre-mer comme dans l'hexagone. Pourtant, au niveau national, seules 17% des têtes de listes sont des femmes. Gros plan sur la place des femmes aux municipales dans les Outre-mer.  

David Ponchelet
Publié le , mis à jour le

La Réunion : peut mieux faire !

A elle seule, La Réunion illustre bien la situation actuelle des femmes d'Outre-mer en politique. La Réunion est le département d'Outre-mer le plus peuplé avec 850.000 habitants. L'île compte 24 communes et actuellement, une seule a une femme à la tête de sa municipalité, Saint-Paul, dans l'ouest, administrée depuis 2008 par Huguette Bello, anciennement membre du Parti Communiste Réunionnais, qui est aujourd'hui à la tête de son propre mouvement, le "Parti pour La Réunion".
Huguette Bello
© RICHARD BOUHET / AFP | Huguette Bello, seule femme élue maire à La Réunion en 2008
Et pour ces municipales 2014, il y a peu de chances que la féminisation des édiles connaisse une progression notable. Sur les 133 listes présentées dans le département, seules 24 auront des femmes en tête de liste, soit 18%, un point de mieux que la moyenne nationale. 

La Martinique : une seule maire sortante

La Martinique n'est guère mieux lotie que La Réunion. Sur les 34 communes martiniquaises, une seule, le Morne Rouge, est dirigée par une femme, Jenny Dulis.
Jenny Dulis
© DR | Jenny Dulis, seule femme maire en Martinique

Pour les municipales des 23 et 30 mars 2014, sur les 117 listes déposées pour les communes de plus de 1 000 habitants, seules 13 ont des femmes en première position. Cela représente 11%, six points de moins que la moyenne nationale !

Guadeloupe : six femmes maires sortantes !

Sur les 32 communes guadeloupéennes, six comptent déjà des femmes-maires!
  • Baillif : Marie-Lucile Breslau
  • Basse-Terre: Lucette Michaux Chevry
  • Capesterre de Marie Galante : Marlène Bourgeois
  • Deshaies : Jeanny Marc
  • Le Moule : Gabrielle Louis Carabin
  • Trois Rivières : Hélène Vainqueur Christophe
Pour ces élections municipales de 2014, sur les 116 listes présentes sur les communes de Guadeloupe, 20 seront menées par des femmes, soit 17%, exactement le même taux qu'au niveau national. L'inamovible Lucette Michaux Chevry, 85 ans, se représente à Basse-Terre, avec en troisième position sur sa liste, sa fille et ancienne ministre de l'Outre-mer de Nicolas Sarkozy, Marie-Luce Penchard. 
Lucette Michaux Chevry
© ERIC FEFERBERG / AFP | Lucette Michaux-Chevry, à la sortie d'une rencontre à l'Elysée en 2011 avec Nicolas Sarkozy

Il est certain que la Guadeloupe ressortira de ce scrutin avec, au minimum, une femme maire, puisque dans la commune de Baillif, les trois listes en présence sont toutes dirigées par des femmes !

Guyane: deux femmes maires sortantes

La Guyane compte 22 communes, dont deux qui ont des femmes pour maires. Fabienne Mathurin Brouard est l'élue de Saint-Georges de l'Oyapock, tandis que Marie-Laure Phinéra Horth dirige la municipalité de Cayenne. Mais cette dernière n'est devenue maire qu'en 2010, succédant au maire élu en 2008, Rodolphe Alexandre, devenu président du conseil régional.
Marie-Laure Phinéra Hortih
© JODY AMIET / AFP | Marie-Laure Phinéra-Horth, maire de Cayenne, avec Manuel Valls, en mars 2013

Cette fois, sur les 54 listes qui se présentent en Guyane, 13 sont menées par des femmes, soit 24% de femmes têtes de listes. C'est mieux que la moyenne nationale.   

Mayotte : 77 listes et 7 femmes têtes de listes

Les femmes mahoraises ont une véritable place sur l'échiquier politique locale, notamment depuis l'épisode des "chatouilleuses", qui dans les années 1960-1970, se sont battues pour arrimer Mayotte à la France. Mais paradoxalement, comme l'explique Le Journal de Mayotte, elles ont peu de places d'élues, même si elles sont politiquement actives. Sur les 17 communes de Mayotte, seules deux sont dirigées actuellement par des femmes :
  • Ramlati Ali est maire de Pamandzi
  • Roukia Lahadji est maire de Chroungui
Pour les municipales de 2014, 7 femmes sont têtes de listes, sur les 77 listes qui se présentent à Mayotte, soit 9%. 


Saint-Pierre et Miquelon : la parité !

L'archipel compte deux communes, mais seule Saint-Pierre vote au scrutin de liste, puisque Miquelon compte moins de 1 000 habitants. Sur les deux listes candidates à Saint-Pierre, l'une est dirigée par une femme, la maire sortante de la commune, Karine Claireaux.
Karine Claireaux
© Parti Socialiste | Karine Claireaux, Sénateur Maire de Saint-Pierre, est la première à avoir déposé sa liste de candidature pour l'élection municipale à venir.

Nouvelle-Calédonie : dans la moyenne nationale

Sur les 133 listes qui sont en lice à travers les 33 communes de Nouvelle-Calédonie, 22 sont menées par des femmes, soit 16,5%.
Actuellement, cinq femmes sont maires dans des communes du Caillou:
  • Ghislaine Arlie est maire de Farino
  • Valentine Eurisouke est maire de Houailou
  • Corinne Voisin est maire de La Foa
  • Henriette Hmae est maire de Poum
  • Prisca Holéro est maire de Sarraméa
Pour ce scrutin 2014, l'un des grands enjeux en Nouvelle-Calédonie sera la mairie de Nouméa, où le maire actuel Jean Lèques, ne se représente pas après 28 ans de mandat. Deux femmes sont parmi les six têtes de listes : la députée UDI Sonia Lagarde, et Marie-Claude Wetta-Tjibaou, veuve du leader indépendantiste Jean-Marie Tjibaou, assassiné en 1989.
présentation liste lagarde définitive
© NC 1ère


Polynésie : 20% de femmes maires !

Sur les 48 communes de Polynésie, dix sont aujourd'hui dirigées par des femmes, soit près de 20% de femmes-maires :
  • Béatrice Vernaudon, maire de Pirae
  • Béatrix Lucas, maire de Taiarapu-est
  • Tina Cross, maire de Teva I Uta
  • Emma Maraea, maire de Tahaa
  • Sylviane Terroatea, maire de Uturoa
  • Monique Lebbeyi-Richeton, maire de Gambier
  • Suzanne Butcher, maire de Hao
  • Maiarii Tehihira, maire de Manihi
  • Teapehu Teahe, maire de Takaroa/Takapoto
  • Taitua Mairihau, maire de Tureia
Pour les municipales 2014, dans les communes de plus de 1 000 habitants, où le scrutin de listes est en vigueur, on dénombre 94 listes candidates à travers toute la Polynésie. Sur ces 94 listes, 38 sont menées par des femmes, soit un taux de 40%, le double de la moyenne nationale. 
Béatrice Vernaudon invitée du JT
© Polynesie1ere | Béatrice Vernaudon invitée du JT