Vol MH370: il faudra des semaines de recherche dans l'océan Indien

MH370
© TANG CHHIN SOTHY / AFP | Au Cambodge, des bougies ont été allumées lors d'une veillée en hommage aux passagers du Boeing 777 disparu

Les opérations lancées dans l'océan Indien pour tenter de retrouver la trace du Boeing 777 de la Malaysia Airlines prendront "quelques semaines", selon le responsable australien des opérations.

la1ere.fr avec AFP Publié le

La zone de recherche dans l'Océan Indien couvre 600.000 km2 autour d'un point situé à environ 3.000 km au sud-ouest de la ville de Perth, sur les côtes occidentales de l'Australie. L'Australie a été chargé des recherches de surface dans l'océan Indien avec l'appui d'avions américains et néo-zélandais.
"Ces recherches vont être difficiles (...). C'est une aiguille dans une botte de foin", a prévenu John Young, chef des opérations de l'Autorité de sécurité maritime australienne,"Cela prendra au moins quelques semaines". 

Une zone grande...comme l'Australie !

Mais l'Océan Indien n'est pas la seule zone dans laquelle le Boeing 777 est recherché. Il l'est également en Asie centrale, dans les régions du Xinjianget du Tibet, dans l'est de la Chine. Désormais, selon le ministre malaisien des transports, Hishammuddin Hussein, "la zone de recherche totale est de 7,7 millions de km2, soit une zone équivalente à la superficie de l'Australie.

Aide internationale et rumeurs

Pas moins de 26 pays, dont la France, la Chine et les ETats-Unis, participent aux efforts entrepris depuis la disparition du vol MH370, il y a maintenant onze jours.  Le Boeing de Malaysia Airlines, qui transportait 239 personnes à bord dont deux tiers de Chinois et quatre Français, a disparu le 8 mars des écrans radars, une heure après son décollage de Kuala Lumpur. Il reste depuis introuvable et sa mystérieuse disparition fascine et alimente de nombreuses rumeurs, comme celle d'un atterrissage de l'appareil sur la base militaire de Diego Garcia, dans l'océan Indien, louée par la Grande Bretagne aux Etats-Unis.