Salon de l'agriculture : La Guyane prend ses quartiers

Stand Guyane
© Fabienne Acosta / la1ere.fr

Cette année, La Guyane fait son grand retour au Salon de l'agriculture, à Paris. Pendant neuf jours, elle occupera deux stands différents, dans l'espace consacré aux départements de France et régions d'Outre-mer. Plusieurs exposants font le déplacement pour la première fois.   

Fabienne ACOSTA Publié le , mis à jour le

Jusqu'à présent, la Guyane n'avait pas la chance de venir sur le salon chaque année. Seule la Chambre d'agriculture faisait le déplacement. Cette année, après deux ans d'absence, c'est donc un retour en force pour la région Guyane. Elle vient avec des exposants qui vont promouvoir plusieurs produits inédits au salon de l'agriculture.

Bienvenues aux abeilles-tueuses 

abeilles tueuses
© Fabienne Acosta, la1ere.Fr
Grande première pour Lucien Lebeau. Sur l'un des stands de la Guyane, le président de l'Association des apiculteurs de Guyane va exposer du miel, pour la toute première fois au salon de l'agriculture. "On est heureux et on espère que cela va se poursuivre chaque année maintenant" confie Lucien. D'autant que le miel proposé au public a la particularité d'être issu d'un croisement d'abeilles, qui a donné naissance aux Abeilles-tueuses. "Elles ne sont dangereuses que lorsqu'elles sont en groupe", insiste le président de l'association. Plusieurs sortes de miel en découlent : celui de Savane, celui du bord de mer et celui des forêts. "Il y en aura forcément pour tous les goûts !" assure Lucien.     
    

Manioc, galettes et autres dérivés


exposants de manioc, salon de l'agriculture
© Fabienne Acosta, la1ere.fr

Eric Bureau occupe l'autre moitié du stand, et c'est une première pour lui. Arrivé tout droit de Sinnamary, ce vendredi matin à 7h38, il occulte la fatigue pour installer l'espace qui lui est attribué. "Maintenant, il faut tout vérifier" indique-t-il en fixant ses cartons.

"Je suis très content d'être là, mais il y a toujours une crainte, on ne sait pas comment ça se passe nous !" précise Eric.









Pendant neuf jours, il tiendra ce côté du stand tout seul, et s'engage aussi à faire déguster tous ses produits. Manioc, Cassaves, galettes de couac ou sispa... ça promet d'être typique de Guyane. Et s'il espère avoir l'occasion de se faire des contacts et trouver à son tour des revendeurs dans l'hexagone, il chercher aussi de potentiels touristes : "implicitement, à travers nos produits, on vend la destination, il ne faut pas se mentir".    
 

Appâter les particuliers et les grossistes 

exposante Délices de Guyane
© Fabienne Acosta, la1ere.fr
Les Délices de Guyane est une enseigne désormais habituée des salons de l'hexagone. "Mais le Salon de l'agriculture c'est un double challenge pour nous, car ici on ne cible pas que des particuliers" raconte Monique Boulanger, responsable marketing de l'enseigne. "On vient aussi pour trouver des revendeurs grossistes dans l'hexagone". Sur son stand, tous les produits sont exposés dans des vitrines, et tous promettent d'être 100% guyanais. "On fera déguster l'ensemble de nos produits, et on compte bien en vendre le plus possible avec des offres promotionnelles" rajoute-t-elle. Confitures de piments, gelées d'ananas, crèmes d'ail aux fines herbes, sirops etc. Tout a fait le déplacement depuis la Guyane. "La Chambre d'agriculture a mis un fret aérien à notre disposition. Sinon, nous avons fait venir des produits par container, mais j'ai aussi profité de mes valises pour apporter des calendriers et des livres de recettes! " s'exclame Monique.    

L'actu en vidéo

Journées autochtones : le concours du meilleur Aouto

Les Journées des Peuples autochtones de Guyane débutent ce vendredi 9 août. Cette année, retour sur la place des Palmistes pour les communautés amérindiennes. Il s’agit de valoriser les peuples premiers à travers leurs problématiques et leur savoir faire.