Le légionnaire Francisco Benitez est-il impliqué dans la mort d'une autre Brésilienne de Guyane?

Légion étrangère affaire Benitez
© RAYMOND ROIG / AFP

Les enquêteurs chargés de percer le mystère des disparues de Perpignan s'intéressent à une nouvelle victime potentielle de Francisco Benitez. Il pourrait avoir un rapport avec la fin tragique de Sandra Martin, retrouvée noyée en 1999 en Ariège. Elle était Brésilienne et venait de Guyane.

La1ere.fr avec AFP Publié le , mis à jour le

A ce stade de l'enquête, les policiers n'excluent aucune hypothèse et mènent des investigations sur différentes pistes pour retracer le parcours criminel de Francesco Benitez, le léigionnaire de Perpignan retrouvé suicidé le 5 août dernier, alors qu'il était soupçonné d'être à l'origine de la disparition de son épouse, Marie-Josée, et de sa fille, Allison, mystèrieusement disparues le 14 juillet. 

Qui est cette nouvelle victime potentielle?


Sandra Martin Pereira-Figuerido est une jeune Brésilienne qui, en 1996, alors qu'elle vit clandestinement en Guyane, rencontre puis épouse Patrice Martin, un militaire qui séjourne régulièrement en Guyane. Après un changement d'affectation, le couple s'installe en Ariège et a rapidement deux enfants. Mais dans les mois qui suivent, la jeune femme déprime, le couple se déchire. Le 8 janvier 1999, Sandra, alors âgée de 21 ans, quitte le domicile familial de Tarascon-sur-Ariège après une dispute, elle annonce à son mari qu'elle va dormir à l'hôtel. Son corps sera retrouvé deux mois plus tard par un pêcheur, noyé dans le lac d'un barrage. Après avoir un temps soupçonné le mari de la jeune femme, qui a finalement été mis hors de cause, la justice a refermé le dossier en mars 2007, sans avoir élucidé l'affaire.

Quel lien potentiel avec Benitez?

Les enquêteurs cherchent à savoir si Sandra Martin connaissait Francisco Benitez, puisqu'elle comptait parmi ses meilleures amies Simone de Oliveira Alves. Cette Brésilienne, elle aussi installée dans le sud de l'hexagone après être passée par la Guyane, a disparu en 2004 dans la région de Nimes, alors qu'elle était la maîtresse du légionnaire Francisco Benitez. Le dossier de sa disparition a été exhumé après la disparition de la femme et de la fille du militaire.