Légion d'honneur à Lilian Thuram: Christiane Taubira retire ce rendez-vous de son agenda

Christine Taubira
© Joël Saget/AFP | Christiane Taubira, garde des Sceaux

Il y a quelques jours encore, la ministre de la justice prévoyait d'assister ce mardi soir à la remise de la légion d'honneur au champion du monde 98. Mais ce mardi, changement de programme. Elle ne devrait finalement pas être présente. 

David Ponchelet
Publié le , mis à jour le

C'était vendredi en fin d'après midi: comme chaque fin de semaine, le ministère de la justice envoyait le traditionnel agenda de la ministre pour la semaine à venir. On pouvait y lire que Christiane Taubira assisterait à 18h00, ce mardi 17 septembre à la cérémonie de "remise des insignes d'officier de la légion d'honneur à monsieur Lilian Thuram", au palais de l'Elysée. 
Voici un extrait de cet agenda: 

agenda taubira 1
© ministère de la justice

Mais surprise, ce mardi matin, le même agenda de Christiane Taubira mis en ligne sur le site officiel du ministère ne prévoit plus de passage par l'Elysée 18H00. Le rendez-vous a disparu. A l'heure de la cérémonie Elyséenne, la ministre sera sur les bancs de l'Assemblée nationale pour discuter d'un projet de loi relatif à la lutte contre la fraude fiscale.   

Agenda Taubira 2
© ministère de la justice

Deux hypothèses
Joint par La 1ère, le cabinet de la garde des sceaux explique cette modification d'agenda par la nécessité pour la ministre d'être présente à l'Assemblée à 17H00. Selon une porte-parole,  "La ministre pensait pouvoir se faire représenter à l'Assemblée nationale, mais ce n'est pas le cas. Les changements d'agendas sont fréquents. Toutefois elle est toujours invitée à la cérémonie de l'Elysée, et si elle peut se libérer, elle sera présente

Reste que l'agenda parlementaire n'a pas été modifié depuis vendredi. L'ordre du jour de l'Assemblée a  été fixé par  la dernière conférence des présidents de groupe le 10 septembre dernier. La discussion du projet de loi était déjà prévue aux mêmes horaires, aux alentours de 17H.

Selon le cabinet de la ministre, ce changement d'agenda n'a donc rien à voir avec "l'affaire Thuram / Le Marchand", révélée samedi dernier par Closer et confirmée par l'AFP. Karine Le Marchand avait déposé plainte contre son compagnon Lilian Thuram pour violences conjugales, avant d'annoncer qu'elle allait retirer sa plainte.