La rentrée Outre-mer: aujourd'hui, en août ou...en février

Ecole Guyane
© Philippe Huguen/AFP | Rentrée scolaire à Iracoubo, en Guyane

Tous les élèves de France et de Navarre rentrent aujourd'hui à l'école? non, en Outre-mer certains sont déjà à l'école depuis le mois d'août et pour d'autres les grandes vacances ont lieu en décembre-janvier. Revue de détails.

La 1ère avec AFP Publié le , mis à jour le

-En GUADELOUPE et MARTINIQUE, ce mardi est, comme dans l'hexagone, le jour J pour la rentrée scolaire. 75.000 élèves sont scolarisés en Martinique, et 105.525 en Guadeloupe. Dans ces deux départements d'Outre-mer, les enfants portent des uniformes à l'école, en tout cas un tee-shirt ou un polo aux couleurs de l'établissement scolaire. 
Pour cette rentrée 2013, seules quatre communes de Guadeloupe ont opté pour les nouveaux rythmes scolaires. Olivier Lancien, de Radio Guadeloupe 1ère, s'est rendu dans une école primaire de l'une de ces quatre communes, à Goyave.
Ecoutez son reportage.

Olivier Lancien / Rythmes scolaires école Goyave

 

ecole Guadeloupe
© Wilfried Louvet / Only France
  
- En GUYANE , la rentrée c'était hier, lundi. Dans ce département d'Outre-mer, les élèves vont à l'école en pirogue dans de nombreuses communes isolées du fleuve Maroni. Un mode de transport scolaire pris en charge par le Conseil général qui contractualise avec des transporteurs fluviaux, alors que le fleuve est officiellement non-navigable. Certains élèves utilisent leur propre canot, comme ceux de la rive surinamienne du Maroni. Dans cette académie à forte croissance démographique (3,8% par an), le taux d'enseignants contractuels est en moyenne de 34% avec des pics dans des communes de l'intérieur accessibles uniquement en pirogue ou en avion. Dans les écoles rurales, les cours débutent souvent à 07H30 pour se terminer peu avant 13H00, afin de tenir compte de l'éloignement des zones de vie, mais aussi du climat (30°C en moyenne et un fort taux d'humidité).
 
- En NOUVELLE-CALEDONIE, la rentrée a lieu la dernière semaine de février, à la fin de l'été austral, permettant d'éviter les journées les plus chaudes (35°C environ).  Dans l'intérieur de l'île, montagneux, peu développé et peu peuplé, le transport est un casse-tête pour les enfants kanak des tribus les plus reculées. Comme la route était impraticable en cas de pluie, l'école de Oueholle a ainsi ouvert un internat où sont hébergés près de la moitié des 44 élèves dont certains âgés de 6 ans. Des clôtures ont été récemment posées autour de la cour de récréation pour empêcher les chevaux sauvages de venir y gambader et les repas de la cantine sont préparés à tour de rôle par les parents d'élèves.
Ecole Nouvelle Calédonie
© Stéphane Frances / Only France | Transport scolaire sur l'île de Lifou, en Nouvelle-Calédonie
  
- En POLYNESIE, la population est éclatée sur plus de 75 des 126 îles, réparties sur une surface grande comme l'Europe. Si chaque île a une école primaire, les collèges ne sont installés que dans les plus peuplées: les collégiens sont alors en internat et ne retournent que deux fois par an en famille, comme ceux de Rapa scolarisés à Tubuai, à 24 heures de bateau. L'uniforme est de rigueur au collège, souvent un t-shirt aux couleurs de l'établissement, qui a le double avantage de niveler les différences sociales et de permettre de repérer les élèves qui "chapent", c'est-à-dire font l'école buissonnière. Enfin, le bilinguisme est cultivé avec des cours au primaire en langue polynésienne, tahitien pour la plupart mais aussi marquisien, paumotu ou mangarévien.
ecole Polynésie
© Safra Sylvain . Hemis.fr | Des écoliers de Polynésie

 

- A MAYOTTE, où la rentrée a eu lieu le 27 août, le défi est de réussir la scolarisation de 85.500 élèves, soit 40% de la population de l'île aux parfums. Malgré des efforts, il manque toujours 500 classes pour assurer une rentrée normale. Dans de nombreuses communes, les enfants du primaire vont à l'école soit le matin, soit l'après-midi. Cette rotation a pris le nom de "chaise chaude". Dans ces conditions, le nouveau département manque d'attractivité et sur les 5.000 enseignants, 1.000 sont des contractuels.
  
- A LA  REUNION, les établissements ont rouvert le 19 août pour tenir compte des vacances d'un mois durant l'été austral (18 décembre-20 janvier), pendant les fortes chaleurs et la saison des cyclones.  Au coeur de l'île, dans le cirque de Mafate accessible uniquement à pied ou en hélicoptère, huit écoles accueillent la centaine d'enfants des îlets (hameaux). Les enseignants - volontaires - y sont logés et ne sont transportés par voie aérienne que pour les départs et retour de vacances. Le week-end, s'ils veulent aller sur la côté, c'est à pied.
Ecole La réunion
© David Ponchelet | Les écoliers de l'ilet Marla et leur institutrice, au coeur de Mafate, en 2009
  
- A SAINT -PIERRE  ET  MIQUELON, la rentrée aura lieu le 6 septembre, ce qui laissera peut-être le temps de régler la mini guerre scolaire sur cet archipel de l'Atlantique nord aux 6.500 habitants : trois écoles primaires privées catholiques sont toujours dans l'incertitude de leur financement que le diocèse négocie avec la collectivité et la mairie de Saint-Pierre. En revanche, la réforme des rythmes scolaires n'aura pas lieu : la semaine de 4,5 jours est en place depuis des années.