Le Martiniquais Emmanuel Rivière étonne la Ligue 1

Rivière
© JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP | Emmanuel Rivière fête l'un de ses trois buts face à Montpellier par sa fameuse pirouette le dimanche 18 août.

L'attaquant de Monaco a réalisé un magnifique triplé face à Montpellier dimanche (4-1). Le natif du Lamentin en Martinique en est déjà à quatre buts en deux matchs et pourrait bien être l'une des surprises de la saison de Ligue 1. 

Camille Belsoeur (avec AFP) Publié le , mis à jour le

Après deux années faites de plus de bas que de haut à Toulouse, l'attaquant martiniquais Emmanuel Rivière réalise un début de saison explosif sous les couleurs de Monaco, le club de la principauté qu'il a rejoint en Ligue 2 en janvier dernier. 

Déjà auteur de quatre buts en deux rencontres, dont un triplé face à Montpellier dimanche (4-1), le natif du Lamentin est en train de s'imposer dans une formation très talentueuse, avec notamment la star Radamel Falcao en attaque à ses côtés. Peu de monde aurait parié sur lui il y a encore quelques semaines. 

Mais si les observateurs s'enthousiasment devant cette réussite, Emmanuel Rivière ne se dit "pas surpris" par ce qui lui arrive. "Je crois en moi. Ma famille croit en moi. J'ai effectué une très bonne préparation. Je pense que c'est pour cela que le coach m'a mis deuxième attaquant. Le travail est en train de payer. Mais je sais que le plus dur reste à venir. Je reprends du plaisir. Je n'ai plus mal à la cheville, les docteurs de l'ASM m'ont bien guéri l'an passé. Je suis avec des stars, dans un très grand club. J'apprends de ces stars".



Auteur de seulement 27 buts en 118 rencontres avec son ancien club de Toulouse, le jeune attaquant (23 ans) reconnaît avoir douté.  "J'avais un peu perdu mon jeu. Il y a eu beaucoup de doute durant la période où j'étais moins bien physiquement."

Le premier triplé de sa carrière face à Montpellier change tout. Et la fameuse pirouette qu'il exécute pour célébrer ses buts c'est sur les plages de Martinique qu'il l'a travaillé. "Ma pirouette? Je l'ai beaucoup travaillée à la plage en Martinique à l'époque. A Toulouse, on me demandait de me calmer. Mais la pirouette, c'est moi. Cela me rappelle mes frères, la plage, mon île..."

S'il ne veut évidemment pas s'enflammer après deux matchs, Emmanuel Rivière se découvre de nouvelles ambitions avec ce début de saison. "J'ai toujours eu de grandes ambitions personnelles. Ce début de saison me conforte donc dans mes choix, dans mon ambition. Je vais continuer à travailler pour aboutir à ce que je veux. Je suis très ambitieux. C'est un tout : un nombre de buts, aller en équipe de France. Quand je suis venu en L2 l'an passé, je connaissais le projet. Je pense que je suis au bon endroit."