Tour de France : les coureurs guadeloupéens attendent des jours meilleurs

Europcar TDF
© AFP PHOTO / PASCAL GUYOT | Yohann Gène (deuxième en partant de la droite) et la team Europcar à l'issue du contre-la-montre par équipe mardi 2 juillet.

Kevin Reza et Yohann Gène, les deux coureurs de l'équipe Europcar, ont souffert sur les routes corses en ce début de Tour. Mais les étapes de plaine des prochains jours pourraient leur sourire.

Camille Belsoeur
Publié le , mis à jour le

Kévin Reza et Yohann Gène ont connu un début de Tour galère. La Corse, ses routes escarpées, la chaleur, les chutes... le duo guadeloupéen de l'équipe Europcar a vécu le premier passage de la Grande boucle sur l'île de Beauté à l'arrière du peloton. D'ailleurs les deux coureurs se sont suivis pendant plusieurs jours au centième près au classement général. 

A l'issue de la deuxième étape de moyenne montagne entre Bastia et Ajaccio, les Guadeloupéens sont arrivés dans le grupetto avec 17 minutes 35 secondes de retard sur l'avant de la course. Le lendemain, Kévin Reza, novice sur le Tour, et Yohann Gène déboursaient plus de 8 minutes sur les hommes de tête. Mais rien d'inquiétant. Les deux hommes ne sont pas vraiment des grimpeurs et remplissent leur rôle d'équipier pour leur leader Pierre Rolland. 

L'évolution de Kévin Reza et Yohann Gène au classement général lors des premières étapes. 

Bientôt dans une échappée ?

Après la 4e étape, un contre-la-montre par équipe le long de la Promenade des Anglais à Nice, où Europcar a réalisé le 19e temps (sur 22), Yohann Gène pointe à la 165e position au classement général, à 27 min 13 s du maillot jaune l'Australien Simon Gerrans. Kévin Reza, classé 177e, n'est pas très loin derrière son coéquipier avec un retard de 27 min 44 s sur le leader.

D'ici les premières grandes étapes de montagne dans les Pyrénées à partir de samedi, les deux Guadeloupéens auront sans doute la possibilité de s'illustrer dans une échappée. Et de jouer pourquoi pas la gagne.