Malgré la rigueur budgétaire, le budget 2014 des Outre-mer serait en hausse

Medetom
© David Ponchelet

Le journal Le Monde s'est procuré les prévisions budgétaires pour 2014, dont les arbitrages viennent d'être finalisés par Bercy puis Matignon. Le gouvernement veut faire 14 milliards d'économies, mais les Outre-mer seront épargnées.

David Ponchelet
Publié le , mis à jour le

Mardi prochain se tiendra à l'Assemblée nationale le débat d'orientation sur les dépenses publiques pour 2014. Et le gouvernement va être contraint d'annoncer de sévères mesures d'économies: le budget 2014 devrait être en baisse de 14 milliards d'euros, selon les informations du journal Le Monde.


Les services publics au régime sec

Les fonctionnaires vont être mis à la diète et de nombreux services publics vont devoir faire de nouveaux efforts (Météo France, le CNRS ou encore l'Ademe par exemple). Seuls les secteurs prioritaires seront préservés (Pôle emploi, universités).

La mission Outre-mer epargnée

Dans ce contexte de rigueur et de réduction drastique des dépenses, 16 des 25 missions du gouvernement auront un budget en baisse. Quelques exemples:
  • -8% pour la Politique des territoires
  • -7% pour l'Ecologie
  • -5,4% pour l'Agriculture
  • -1,7% pour la Défense
En revanche, 9 missions connaitront une hausse de leur budget 2014. L'outre-mer est celle qui devrait connaître, en proportion, la plus forte augmentation avec un budget 2014 de 2116 millions d'Euros
  • +7,3% Outre-mer  
  • +6,7% Travail et emploi
  • +3,2% Solidarité, insertion et égalité des chances
  • +1,3% Enseignement scolaire
Les chiffres émanant du Ministère des finances et le tableau complet sont  à lire dans Le Monde. 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête