Hommage à Césaire, défiscalisation, chômage et sécurité: les temps forts du déplacement de Jean-Marc Ayraut aux Antilles

Jean-Marc Ayrault
© PHILIPPE DESMAZES / POOL / AFP | Jean-Marc Ayrault sera notamment très attendu sur les questions de sécurité en Guadeloupe

Le Premier ministre arrive ce mercredi après-midi aux Antilles pour une visite de trois jours. Après l'hommage à Aimé Césaire, les annonces de Jean-Marc Ayrault sont  très attendues sur plusieurs dossiers.

David Ponchelet
Publié le , mis à jour le

Pour sa première visite aux Antilles depuis son arrivée à Matignon en mai 2012, Jean-Marc Ayrault n'aura guère le temps de profiter du soleil. 
Son voyage en Martinique et en Guadeloupe sera marqué par plusieurs dossiers d'actualité. Outre un hommage à Aimé Césaire, les propos du Premier ministre sur le chômage, la défiscalisation et l'insécurité seront scrutés à la loupe.

Mercredi: hommage à Aimé Césaire

Le premier temps fort du voyage de Jean-Marc Ayrault sera l'hommage rendu à Aimé Césaire. Ce mercredi 26 mai marque le centième anniversaire de la naissance de l'ancien député-maire de Fort de France. C'est donc tout naturellement que, dés sa descente d'avion (à l'aéroport Aimé Césaire), Jean-Marc Ayrault ira fleurir la tombe de l'illustre Martiniquais et qu'il visitera son ancien bureau à la mairie. Le ton de cette séquence sera nécessairement consensuel, puisque, comme l'indique à l'AFP un conseiller de Matignon, pour Jean-Marc Ayrault, Aimé Césaire représente "une référence politique et intellectuelle".


Jeudi matin: défiscalisation

Depuis plusieurs semaines, les hypothèses sur l'avenir du dispositif de défiscalisation agitent les milieux socio-économiques ultramarins. Les ministères des Outre-mer, de l'économie et du budget ont travaillé sur plusieurs hypothèses. Entre relance des économies d'Outre-mer et rigueur budgétaire, les priorités des uns ne sont pas forcément celles des autres! Le Premier ministre est donc très attendu sur cette question qu'il évoquera sans doute jeudi en fin de matinée, à Fort de France devant les acteurs économiques et les employeurs.
Il s'envolera ensuite pour la Guadeloupe

Jeudi après-midi: insécurité

C'est le dossier bouillant du moment en Guadeloupe: la sécurité. Les braquages et autres faits délictueux se sont multipliés ces dernières semaines dans l'île. Jean-Marc Ayrault va donc devoir s'employer à rassurer la population  et montrer que son gouvernement fait tout pour réduire cette insécurité. Jeudi après-midi, il s'exprimera donc sur ce dossier à l'occasion d'une visite au commissariat des Abymes. Il y sera question non seulement de sécurité, mais également de prévention de la délinquance et de politique de la ville. 

Vendredi: emploi et vie chère

Comme dans l'hexagone, le gouvernement veut montrer que l'emploi, préoccupation numéro un des Français, est également sa priorité absolue. Dans des départements ou le chômage dépasse les 20% de la population active, cette problématique est évidemment essentielle. Jeudi après-midi Jean-Marc Ayrault visitera un chantier d'insertion et il consacrera la matinée du vendredi à visiter des entreprises pour évoquer les emplois d'avenir, assister à la signature du premier contrat de génération en Guadeloupe. La vie chère sera également au programme du Premier ministre avec la promotion du "Bouclier qualité prix", créé par la loi de régulation économique défendue devant le Parlement par Victorin Lurel, le ministre des Outre-mer.

La délégation officielle

Pour ce déplacement, l Premier ministre sera accompagné de son épouse. Plusieurs membres de son gouvernement sont du voyage, ainsi que trois parlementaires:
  • Victorin Lurel, ministre des Outre-mer
  • Michel Sapin, ministre du travail (présent uniquement en Guadeloupe)
  • George Pau-Langevin, originaire de Guadeloupe,  ministre déléguée chargée de la réussite éducative
  • Guillaume Garot, ministre délégué chargé de l'agroalimentaire (uniquement en Martinique)
  • François Lamy, ministre délégué chargé de la ville (uniquement en Guadeloupe)
  • Serge Larcher, sénateur (PS et apparentés) de  la Martinique et président de la délégation sénatoriale à l'Outre-mer
  • Jean-Claude Fruteau, député (PS) de La Réunion et président de la délégation aux Outre-mer de l'Assemblée nationale
  • Georges Patient, sénateur (PS) de Guyane et président de l'intergroupe parlementaire Outre-mer

Le programme détaillé

Voici le programme prévisionnel de la visite de Jean-Marc Ayrault (source: site officiel du gouvernement)