Un nouveau site Internet sur les mémoires des esclavages

Les mémoires des esclavages
© DR

L’Institut du Tout-Monde, créé par l’écrivain martiniquais Edouard Glissant (1928 – 2011), a inauguré un nouveau site Internet dédié aux mémoires des esclavages et de leurs abolitions. 

Philippe Triay
Publié le , mis à jour le

Intitulé « Les mémoires des esclavages et leurs abolitions », le site se veut un « outil multidimensionnel » et s’est donné trois objectifs : objectif pédagogique et documentaire ; objectif participatif et interactif ; et objectif de relance du projet d'un Centre national pour la mémoire des esclavages et de leurs abolitions.
 
Le site propose notamment un parcours historique, un livret pédagogique, une médiathèque et un mémorial virtuel.
 
Didactique mais accessible, comportant de nombreuses illustrations, le parcours historique remonte aux origines de la traite, décline la réalité de l’esclavage et de la vie à la plantation, examine le processus ayant conduit aux abolitions et conclut sur le phénomène de l’esclavage moderne.
 
Le livret pédagogique s’adresse aux enseignants ou étudiants qui souhaitent mieux comprendre les problématiques des traites négrières, de l’esclavage et de leurs abolitions. Il comprend une anthologie de textes (Condorcet, Schoelcher, Montesquieu, le Code noir, etc.) présentés par Édouard Glissant dans son manifeste Mémoires de la Traite négrière (2010), deux documents audiovisuels (La traversée du Milieu et Édouard Glissant, un monde en relation), ainsi qu’une bibliographie sur l'esclavage.
 
La médiathèque comporte une audiothèque, vidéothèque, iconothèque, et musicothèque. Autant de ressources documentaires qui examinent la problématique e l’esclavage sous les angles de l’histoire, des littératures, de la géographie, de l’iconographie et de la musique.
 
Enfin, le Mémorial virtuel des esclavages et de leurs abolitions ambitionne de devenir « un trait d’union autour de la réappropriation plurielle des mémoires de l’esclavage ». Le Mémorial propose en ligne plusieurs dossiers étayés de vidéos sur la Journée nationale des mémoires de la traite, les commémorations en Outre-mer, et le débat autour des réparations. Sur le site, il est également possible d’apporter sa propre contribution en envoyant « un geste mémoriel » sous forme de texte, de fichiers sonore, vidéo ou iconographique.
 
Voir en ligne 
Les mémoires des esclavages et leurs abolitions 
L’Institut du Tout-Monde 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête