Une Guadeloupéenne sacrée "Super Mamie 2013"

Super mamie
© Mera Nella | Viviane Melyon devant voiture qu'elle a remporté en devant Super Mamie 2013

Pour une première participation à ce type de concours, c’est plutôt une réussite : Viviane Melyon, Guadeloupéenne de 65 ans, a remporté dimanche soir à Nice le concours des « Super Mamie 2013».

Eleonore Bailly Publié le , mis à jour le

Une compétition à laquelle elle s’est inscrite sur l’insistance de membres de sa famille. L’épreuve vise en effet à rendre hommage aux mamies nouvelles générations, dynamiques, qui ont su trouver un juste équilibre entre leur vie familiale et leurs activités sociétales (bénévolat, engagement humanitaire).  Tout juste le profil de Viviane !

Chez les pompiers de Guadeloupe

Jeune retraitée de 65 ans, elle a été médecin chef du service de santé et de secours médical du service départemental des pompiers de la Guadeloupe. Elle a élevé cinq enfants, une fille, des triplés et un fils, adopté. Elle est enfin grand-mère de cinq petits enfants. Viviane, qui ne manque décidément pas d’initiatives, a également créé une association subventionnant chaque année à hauteur de 5.000 euros les études de plusieurs enfants défavorisés.


Déjà super mamie de Guadeloupe

Après avoir décroché le titre de « super mamie de Guadeloupe » le 12 avril dernier, Viviane s’est envolée à Nice pour le dernier acte de cette joute amicale. Confrontée à 11 autres mamies, Viviane, qui a l’habitude de faire les choses pour gagner, avait solidement préparé son intervention. Par ses tenues d’abord, au nombre de trois, chargées de restituer les couleurs et l’éclat des Abymes, son point d’ancrage. Mais là où Viviane a marqué des points, c’est quand elle s’est mise à danser. A partir d’un montage audio de 2 minutes 30, elle a fait une démonstration éblouissante de woulé, de pajembel et de tumblack, soutenue par un collectif guadeloupéen venu de partout en France. 

Témoignages de sa famille

Pourtant, ce qui a emporté le morceau, selon elle, ce sont les interventions de sa famille. Sa fille avait écrit en son honneur un poème la comparant à des fleurs guadeloupéennes. Et sa petite-fille de 21 ans  a profité du micro pour dire combien l’énergie que sa grand-mère lui avait insufflée toute sa vie était importante dans sa vie de tous les jours.
Ecoutez la réaction de Viviane Meylon, jointe à Nice par Thierry Belmont, de Radio Outre-mer 1ère.

Viviane Melyon

Encore étonnée de ce qui lui arrive, Viviane repart ce lundi, le 18ème trophée du concours sous le bras. Retour prévu à Pointe-à-Pitre à 14h mardi (heure de Paris), en avion. Son cadeau, une voiture, lui sera remis directement par un concessionnaire de l’île.