Les primes Cospar et Bino maintenues jusqu'au 31 décembre

Palais Bourbon  Assemblée nationale
© WILFRIED LOUVET / ONLY FRANCE | L'Assemblée nationale

Après le Sénat, l'Assemblée nationale a adopté ce mercredi la prolongation du bonus Outre-mer jusqu'au 31 décembre 2013.

Maïté Koda
Publié le , mis à jour le

Il reste aux salariés des Dom encore un peu plus de 8 mois pour pouvoir bénéficier des quelques dizaines d'euros supplémentaires accordés en fin de mois au titre de bonus salariés. Exonérées de charges sociales pour les employeurs, ces primes d'un montant compris entre 50 et 60 euros avaient été instaurées en 2009 après les mouvements sociaux qui avaient profondément secoué les départements d'Outre-mer.
 

Les députés votent à la quasi unanimité

N'ayant pas vocation à être pérennisés, les versements des primes Cospar à la Réunion et Bino aux Antilles  devaient s'arrêter dès le mois de mars dans certains secteurs. Leur prolongation jusqu'au mois de décembre 2013 avait une première fois été censurée par le Conseil constitutionnel lors de l'examen des contrats de générations.
Finalement, le Sénat a adopté dans la nuit du 2 au 3 avril la prolongation de ces bonus jusqu'à la fin de l'année. En lui emboîtant le pas à la quasi unanimité (38 voix pour et 6 abstentions) l'Assemblée nationale offre donc quelques mois de répit aux salariés des Outre-mer.
Selon le Parlement, la sortie du dispositif, justifiée par le difficile contexte économique, devrait être facilitée par la loi de régulation des économie des outre-mer et la mise en place du bouclier qualité prix.