Richard Tuheiava veut changer la Constitution

Le sénateur polynésien Richard Tuheiava
© GREGORY BOISSY / AFP

Le sénateur indépendantiste polynésien Richard Tuheiava veut modifier deux articles de la constitution portant sur les notions d'auto détermination et de "peuple".

Maïté Koda
Publié le

Il veut changer la constitution. Le sénateur du Tavini Huiraatira Richard Tuheiava veut déposer au Sénat une proposition de loi constitutionnelle. Celle-ci porterait très précisément sur les articles 53-3 et 72-3-1  de la constitution française. Le premier spécifie que " nulle cession, nul échange, nulle adjonction de territoire n’est valable sans le consentement des populations intéressées". Le sénateur souhaite y apporté plusd de clarté concernant la question de l' autodétermination. Dans le second, c'est le terme de "population d'Outre-mer" qui voudrait voir changée en "peuple d'Outre-mer".
 
La proposition de loi du sénateur intervient alors que l'ONU va étudier le projet de résolution pour la réinscription de la Polynésie française sur sa liste des pays non autonomes. Le projet, est déjà "sponsorisé" par trois pays, les iles Salomo, les iles Tuvalu et la république de Nauru mais d'autres pays "une centaine' affirme-t-il, signeront la fameuse "Sponsor sheet", selon le sénateur.
 
La résolution sera votée à la majorité simple aux Nations Unies au printemps. En cas d'adoption, elle sera transmise au comité de décolonisation des Nations unies qui jouera le rôle de médiateur entre la France et la Polynésie.
 
Le sénateur qui vient de bénéficier d'un non lieu dans une affaire d'abus de confiance prend ce week-end la route pour les Etats-Unis pour prendre contact avec de nouveaux "sponsors" et fixer une date de passage pour la résolution.
 
 

L'actu en vidéo

►Présentation du FIFAC à Paris le 16 septembre 2019 à la maison de l'Amérique latine