L'élection de Corinne Narassiguin annulée

Corinne Narassiguin à  l'Assemblée
© Groupe SRC | L'élection de la députée des Français d'Amérique du Nord a été annulée.

Le Conseil constitutionnel a annulé l'élection de la députée des français d'Amérique du Nord Corinne Narassiguin. Elle est inéligible pour un an.

Maïté Koda
Publié le , mis à jour le

Ses comptes de campagne avaient été rejetés fin décembre. Elle a plaidé la bonne foi, visiblement sans convaincre. Corinne Narassiguin n'est plus députée de Français d'Amérique du Nord. Elle avait battu l'ancien secrétaire d'Etat Frédéric Lefebvre avec 54,01% des voix dans cette circonscription qui comprend le Canada et les Etats-Unis, avec un taux de participation avoisinant les 19%.

Deux comptes de campagne, dont un à l'étranger

Le  "caractère substantiel des obligations méconnues" concernant le financement de sa campagne électorale est en cause selon le Conseil Constitutionnel. En clair, il lui est reproché d'avoir ouvert deux comptes bancaires, dont un à l'étranger pour sa campagne. Les candidats sont tenus "d'ouvrir un compte unique retraçant la totalité de leurs opérations financières", rappellent les Sages.

Inéligible pour un an

La députée d'origine réunionnaise, inéligible pour une durée d'un an,  n'aura donc siégé que huit mois à l'Assemblée. Elle aura néanmoins réussi à se faire connaître pendant ces quelques mois, en devenant notamment responsable du projet de loi Mariage pour tous à l'Assemblée.
Le Conseil constitutionnel a également annulé l'élection de Daphna Poznanski-Benhamou, députée de la circonscription Europe Sud.

.

Lefèvre et Balkany déjà candidats!

Deux heures à peine après l'annonce de l'invalidation de l'élection par le conseil constitutionnel, deux ex-rivaux de Corinne Narassiguin ont déjà fait savoir qu'ils étaient candidats au siège de député désormais vacant.
Frédéric Lefèvre (UMP) et Julien Balkany (Divers Droite) avaient tous deux été battus par la réunionnaise en juin dernier. 
Frédéric Lefèvre prend "acte de la décision du conseil constitutionnel avec sang-froid et satisfaction. C'est avec ferveur et enthousiasme que je me lance dans cette nouvelle campagne électorale devant les électeurs, les Français d'Amérique du nord".
Lors des législatives, Corinne Narassiguin l'avait emporté largement au second tour, avec 54% des suffrages, contre 46% pour Frédéric Lefèvre. 
Ex-secrétaire d'Etat au commerce dans le gouvernement de François Fillon, ex-député, ex-porte-parole de l'UMP, ex-attaché parlementaire de Nicolas Sarkozy, Frédéric Lefèvre n'avait plus qu'un seul mandat depuis sa défaite aux législatives, celui de conseiller régional d'Ile de France. 
(Avec AFP)