Bastareaud "a gagné sa place"

Mathieu Bastareaud
© FRANCK FIFE - AFP | Mathieu Bastareaud

Le manager du XV de France, Philippe Saint-André, a affirmé mardi que Mathieu Bastareaud avait "gagné sa place" dans le groupe pour le premier match du Tournoi des six nations en Italie, notamment lors du dernier entraînement avec opposition lundi.

Benoît Jourdain
Publié le

Philippe Saint-André a tenu à justifier ses choix de lundi. En premier lieu, celui de Mathieu Bastareaud, celui qui était au coeur du scandale durant la tournée d’été dans l’hémisphère sud en 2009. Celui qui avait été de l’aventure du Grand Chelem en 2010 et celui qui n’avait plus été retenu en bleu depuis. "Mathieu a fait des bons matches avec Toulon et sincèrement, il a fait une bonne séance hier (lundi) et montré des choses très intéressantes. On peut dire qu’hier (lundi) sur l’entraînement avec opposition, il a gagné sa place par rapport à d’autres qui sont rentrés", a estimé Saint-André en conférence de presse. "Beaucoup de gens parlent, mais peu étaient à l’entraînement. On sélectionne par rapport à ce qu’on voit sur le terrain, à l’intérieur du groupe. On fait des choix et on les assume", a-t-il poursuivi.
Revenant sur ses autres choix, il a expliqué se méfier de la solide mêlée italienne. "On a voulu prendre deux droitiers de métier (Mas et Ducalcon, ndlr). On a remis Vincent Debaty à gauche. Il y a des choix difficiles surtout sur le pilier gauche, pour Thomas Domingo notamment, mais Vincent nous amène énormément en +impact player+", a-t-il souligné. En deuxième ligne, "Suta avait été très, très bien en novembre mais depuis il a enchaîné neuf matches d’affilée il l’a payé par rapport à Taofifenua. Ces performances n’ont pas été exceptionnelles, et sur les trois jours, il manquait  un peu de fraîcheur physique et mentale", a rappelé "PSA". 

L'actu en vidéo

L'université Georgetown franchit le pas sur les réparations