Enquête sur le numérique à Wallis et Futuna: un territoire à moitié connecté

infog 56% du territoire hors connecté au net
© Thierry Pambrun

A l'heure où la planète surfe sur le très haut débit, à Wallis et Futuna, beaucoup de foyers se posent encore la question de l'utilité d'internet. C'est l'un des enseignements qui ressort de l'enquête "Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication"menée en mars 2017.
 

Leone Vaitanoa Publié le , mis à jour le

56% des foyers de Wallis et Futuna ne sont toujours pas équipés pour recevoir internet. Plutôt étonnant pour un territoire qui a décidé de se raccrocher au projet de câble reliant les Samoas aux îles Fidjis. Parue le 07 septembre 2017, l'enquête commandée par le SCOP a pour but de faire un état des lieux afin d'adapter le projet aux besoins du territoire. Plusieurs raisons sont avancées pour justifier cette absence de connexion: les habitants ne ressentent aucun besoin de se connecter et trouvent le prix de l'équipement trop coûteux.

Qui utilise internet à Wallis et Futuna?

infog enquête equipement numérique  csp
© Thierry Pambrun

Essentiellement les cadres et les professions libérales: 91%. Suivent les techniciens et les moins mordus d'internet sont les pêcheurs et les agriculteurs.
Les internautes préfèrent surfer à la maison, plutôt qu'au travail. Ces derniers sont d'ailleurs plus nombreux à Hihifo qu'à Hahake et Futuna.
infog  géo enquête équipement numérique
© Thierry Pambrun


L'arrivée du très haut débit via le câble est pourtant très attendue sur le territoire, car 50% des personnes interrogées sont favorables à ce projet.

Que pense la population d'internet?

Internet est considéré à Wallis et Futuna comme un "réducteur de distance" pour les familles qui sont géographiquement séparées. Mais la population redoute un changement de comportement des nouvelles générations qui peuvent causer la rupture des liens familiaux.

Les résultats complets de cette enquête :