Des représentants de l'enseignement catholique se sont rendus dans les écoles pour faire le point sur l'ensemble des problématiques et tenter notamment de pallier l'absence d'association de parents d'élèves sur le territoire. L'APEL, la plus importante association nationale de parents d'élèves, n'est plus vraiment représentée localement. Ce que ne comprend pas sa présidente nationale, Caroline Saliou, membre de la délégation : "On ne peut pas continuer à avancer dans l'enseignement catholique et dans l'association des parents d'élèves de l'enseignement catholique sans avoir Saint-Pierre avec nous", affirme-t-elle. Et d'ajouter : "Certes, c'est différent. Certes, c'est petit. Mais ça fait partie de l'enseignement catholique de France." 
Saint-Pierre et Miquelon est le seul territoire dans lequel l'APEL n'est plus représentée et les membres de cette mission comptent tout faire pour y remédier. Le reportage de Stéphane Bry et Claude Leloche.

Une délégation de l'enseignement catholique en visite dans l'archipel