La lecture du bilan des contrôles routiers du week-end est désespérante.
En deux jours, les gendarmes ont été contraints de retirer 9 permis de conduire à des usagers. L'un d'eux a été flashé à 181 km/h sur une route limitée à 110 km/h, 6 autres circulaient sous l'empire d'un état alcoolique et les deux derniers ont été contrôlés positifs à l'usage de stupéfiants.
Côté police, deux chauffards avaient bu plus que de raison. Deux conducteurs se sont vus rtirer leurs permis de conduire pour délit de grande vitesse. Le premier a été flashé à 121 et le second, un jeune conducteur, à 108 sur une route limitée à 50. Les véhicules ont été saisis...

Un scootériste gravement blessé

Malgré cette épée de Damoclès, tous les week-ends les sapeurs-pompiers et les médecins du Smur sauvent les vies des victimes de l'asphalte.
Dans la nuit de samedi à dimanche, ils ont été appelés pour venir en aide à un cyclomotoriste de 26 ans qui a perdu le contrôle de son deux-roues en passant, trop vite, entre les files de voitures.
Après avoir heurté un rétroviseur, il a perdu le contrôle de son deux-roues et a lourdement chuté au sol. Un automobiliste qui arrivait à faible vitesse en sens inverse n'a pas pu freiner et a roulé sur le jeune homme. Les conducteurs impliqués involontairement dans cet accrochage étaient négatifs aux dépistages d'alcool et de stupéfiant. Le scootériste a dû être opéré en urgence.