Ils sont restés devant les grilles du lycée ce jeudi matin pour exprimer leur mécontentement.
La philo est une nouvelle matière, il sera difficile de rattraper le retard accumulé.

Pauline, déléguée de classe, précise " ce n'est pas parce que nous n'avons pas eu de professeur de philo que nous serons dispensés de cette épreuve au bac".

Les parents d'élèves apportent leur soutien et veulent avoir des certitudes du Rectorat.

Le professeur en congés de maternité n'a pas été remplacé à la rentrée d'aout 2017.
Le proviseur affirme que les services du Rectorat ont été informés de l'indisponibilité du professeur de philo dès le mois de mai.
Un professeur a été nommé. Il sera à son poste dès ce mardi 10 octobre.