Jean-Hugues Ratenon avec écharpe tricolore et débroussailleuse défend les emplois aidés

Le député Jean-Hugues Ratenon travaille avec les emplois verts
réunion http://webservices.francetelevisions.fr/staticftv/images_pdm_ni/2017-10-04/REU-JTM-171004-189_3eb9caa0-8b0a-0135-9e49-00155def7802_1507105111_1200.jpeg reunion reunion 72sec.

Une action de nettoyage du site de Beauvallon à Saint-Benoit pour attirer l’attention du gouvernement sur l’utilité des emplois vert dans la lutte contre les maladies transmises par les moustiques.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

Pour Jean-Hugues Ratenon, casque de protection sur la tête et écharpe tricolore sur la poitrine: " il est important de participer à la lutte contre les maladies vectorielles… en diminuant les emplois verts, le gouvernement risque de déclencher une crise sanitaire."
Le député tire la sonnette d’alarme : « Il est important pour moi de participer à cette action avec l’écharpe de la République »

Dans un communiqué publié en fin d’après-midi, Jean-Hugues Ratenon demande l’extension du protocole d’accord signé en Martinique, à La Réunion.  Le protocole signé par le préfet de Martinique prévoit le maintien du quotas 2016 des contrats aidés et le maintien du taux de prise en charge.


 

Votre avis nous intéresse !

Participez au Grand Jury des Médias d'Outre-mer (et gagnez un chèque cadeau par tirage au sort)

Je participe