Pour Jean-Hugues Ratenon, casque de protection sur la tête et écharpe tricolore sur la poitrine: " il est important de participer à la lutte contre les maladies vectorielles… en diminuant les emplois verts, le gouvernement risque de déclencher une crise sanitaire."
Le député tire la sonnette d’alarme : « Il est important pour moi de participer à cette action avec l’écharpe de la République »

Dans un communiqué publié en fin d’après-midi, Jean-Hugues Ratenon demande l’extension du protocole d’accord signé en Martinique, à La Réunion.  Le protocole signé par le préfet de Martinique prévoit le maintien du quotas 2016 des contrats aidés et le maintien du taux de prise en charge.