Le saint-paulois a établi ce jour-là un record : en 25 ans, il est le seul à avoir franchi la ligne d’arrivée en tête, trois années de suite.
Parti du Cap Méchant, Jean Philippe Marie-Louise arrive à la Grande Chaloupe 16 heures et 19 minutes plus tard. Une victoire qu’il dédie à sa mère et à sa famille.
Jacky Murat, victime de problème de santé, arrive à la deuxième 1h10’ plus tard.

En images avec Géraldine Blandin, Patrick Petit sur les commentaires de Johnny Lerivain.

Le Grand Raid 1996