La raison de ce retard n’est pas climatique. La fraise est produite en moyenne altitude et les conditions ont été idéales.
Si le petit fruit rouge sera abondant que dans deux semaines, c’est en raison du retard pris il y a six mois dans la livraison des semences.

Il faut 6 mois pour avoir des fraises bien sucrées.

Mais la fête de la Fraise n’attend pas.
Alexandre, producteur au Petit Tampon ne pourra pas y participer.
Ses fraises ne sont pas arrivées à maturité.

En images avec Patrick Smith et Emilie de Balmann.