Le Grand Raid 2017 hante déjà les esprits des futurs participants. Les sentiers réunionnais fascinent et effraient. Julien Hervé coureur de trail domicilié à Belle-Isle-en-Terre dans les Côtes d’Armor s’entraîne sans relâche depuis des semaines dans la forêt de Coat-an-Noz pour être exact au rendez-vous d’octobre.
Reste qu’il sait déjà que le défi proposé par La Réunion est sans commune mesure avec les sentiers, parfois escarpés, de sa Bretagne.
Déjà motivé par le simple défi de la Diagonale, Julien Hervé veut allier le plaisir de la course à l’indispensable nous explique le site l’echodelargoat. Depuis des semaines déjà, il associe son aventure à la recherche sur la mucoviscidose.
 
Vaincre la Muco
 
Il espère recueillir 9700 euros, comme le dénivelé positif qui est au menu de cette édition 2017.
Les dons ont été ouverts dès le 3 décembre 2016. Pour inciter les généreux donateurs à soutenir les chercheurs le coureur rappelle que les dons sont défiscalisables à hauteur de 66% pour les particuliers et 60% pour les entreprises.
L’an dernier Julien Hervé, en courant dans des trails sous la bannière d’un souffle pour la Muco, était parvenu à récolter 6 196 euros. Une somme qui a été entièrement reversée à l’association Vaincre la Muco.