Coopération régionale : la Conseil des ministres extraordinaire de la COI examine un changement de statut de la Commission

Gilbert Hoair
Publié le

Un conseil extraordinaire de la COI se tient à Flic en Flac à l’île Maurice ces lundi 2 et mardi 3 octobre.

La COI fête ses 35 ans en 2018 et changera de statut, pour passer de Commission en Communauté de l’Océan Indien.

Voici le communiqué de presse du conseil Régional publié à cette occasion :


Le Conseil des ministres extraordinaire de la Commission de l'Océan Indien (COI),se tient à Flic en Flac Maurice les 2 et 3 octobre.
A cette occasion, les cinq états membres sont représentés au plus haut niveau.
L’ouverture de la séance a été faite ce lundi par le premier ministre mauricien.
Le Président de Région Didier Robert, à la demande de Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères et du Développement International, conduit la délégation française notamment composée de l’ambassadeur de France dans l’Océan Indien Luc Hallade, Mme Anne-Marie Courrian Sous-Directrice d’Afrique Austral et d’Océan Indien, ainsi que Daniel Gonthier le vice président du conseil départemental de La Réunion.

Le sujet principal qui a été examiné reste celui de l’évolution du statut de la COI.
L’organisation fêtera ses 35 en mars prochain. Il y a aujourd’hui plus que jamais la nécessité de mieux prendre en compte les réalités des actions de coopération engagées par les cinq îles ; des actions qui vont bien au-delà du cadre qui avait été fixé en 1984. La question de la sécurité, d’un développement durable au service de chacune des îles respectueuse de l’environnement, un meilleur accompagnement des entreprises sont les points d’intérêts qui mobilisent à ce stade toute l’attention des décideurs.

L’idée est de passer d’une Commission de l’Océan Indien à celle d’une Communauté de l’Océan Indien, signe d’un engagement renforcé et plus visible de la COI. Cette question sera définitivement tranchée à l’occasion du Conseil des Ministres en mars 2018.

Les membres de la COI ont également arrêté le programme d’action autour de quatre axes principaux jusqu’en 2020 : économie, environnement, sécurité, et développement humain.
Enfin, le Président Didier Robert, Chef de Délégation a fait adopter le soutien de l’ensemble de la COI et des états membres la candidature de la France au titre de la Région et du Département de La Réunion au sein de l’IORA (Indian Océan Rim Association). Cette organisation régionale regroupe aujourd’hui 21 pays d’Afrique, d’Asie et d’Océanie.
Il s’agit là d’une formidable opportunité pour l’ensemble des acteurs réunionnais qui pourront ainsi mieux se faire entendre dans l’ensemble de la région.

Le Président de Région a enfin insisté sur la nécessité de mieux développer les relations entre les îles : "Je continue à plaider en faveur d’une amélioration significative d’une connectivité aérienne et maritime, dans une vraie logique partenariale qui profite à tout l’Indianocéanie".»

Votre avis nous intéresse !

Participez au Grand Jury des Médias d'Outre-mer (et gagnez un chèque cadeau par tirage au sort)

Je participe