Le BTP réunionnais uni contre la crise. Patrons et salariés manifestent

Grève générale du BTP
© Yves Gruyer (Réunion 1ere)

La mobilisation du BTP de ce mardi 5 septembre 2017 regroupe les patrons et leurs employés. 25 organisations syndicales ont appelé au débrayage pour réclamer un plan marshall pour venir en aide à ce secteur d'activité.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

L'interprofession du BTP est unie pour réclamer un plan d'urgence pour ce secteur d'activités. Pas moins de 25 organisations syndicales ont rédigé une motion qui va être déposée au Département, à La Région et à la préfecture. Les responsables syndicaux tirent la sonnette d'alarme et dressent le constat suivant, depuis 2010 un tiers des effectifs disparaît tous les ans. 4 000 entreprises ont mis la clef sous la porte et le chiffre d'affaires du BTP est passé de 2,3 milliards par an à 1,3 milliard. 

Quelle enveloppe pour le BTP en janvier 2018 ?

Sans le soutien de l'Etat et les collectivités locales, les entrepreneurs estiment que leur profession est en danger.  Aujourd'hui, 85 à 90 % des constructions sont financées par la commande publique. Malgré la défiscalisation, les investissements privés sont limités. 
La mobilisation dans la rue sera-t-elle à la hauteur des espoirs des organisations syndicales ? Cette manifestation doit peser sur les crédits alloués à la commande publique à partir du 1er janvier 2018.
Le regroupement des manifestants a débuté à 7 heures ce matin au Jardin-de-l'Etat. Le cortège se dirigera dans la matinée vers la préfecture où le dispersement est annoncé à 13 heures.

Grève dans le BTP