Difficile de savoir avec précision la finalité des faits sur lesquels enquête la brigade criminelle de la Sûreté départementale, mais la diffusion des portraits de plusieurs jeunes femmes de type caucasien (originaires de l'Europe de l'Est) et d'une jeune cafrine ont de quoi interpeller. Le communiqué précise qu'il est d'une enquête sur une affaire de mœurs. Il est donc légitime d'être inquiet sur le devenir des personnes recherchées. 

Un numéro de téléphone pour les témoins 

Il est important, pour les témoins éventuels, de bien regarder les portraits et les indications diffusées sur l'avis de recherche. Si vous pensez détenir, des informations qui permettront aux enquêteurs d'avancer téléphonez au 0262 331 273.
D.R